Goodbye wordpress !

Cet article est le dernier de ce blog, quelques lignes pour vous donner l’adresse de mon nouveau chez moi virtuel, 100% chez moi cette fois puisque après des années passées sur les plateformes de blogging, j’ai enfin décidé d’avoir mon propre site web et mon propre hébergement.

Bref, je blogue toujours, j’ai juste changé d’adresse ! Vous pouvez désormais me retrouver sur www.siuloiraisling.com pour un billet hebdomadaire et plein de nouveautés qui viendront petit à petit enrichir ce nouvel espace.

31 Jours de Tarot – Bilan du challenge

Le challenge 31 jours de tarot (31 Days of Tarot) s’est terminé dimanche après un mois de vidéos quotidiennes, c’est pour moi l’heure du bilan.

Siuloir Aisling - Yogi tea inspiration - 31 jours de tarot - Bilan
Pour apprendre, lis. Pour savoir, écrit. Pour maitriser, enseigne. Bocal d’inspiration rempli de citations Yogi Tea.

J’ai pendant longtemps eu du mal à poster de façon régulières sur la chaine. J’avais tendance à alterner les périodes d’hyper-activité avec des hiatus plus ou moins long. J’ai également toujours eu du mal avec les séries de vidéos, que j’abandonnais souvent en cours de route, faute de temps, d’inspiration… etc

Mais cette fois-ci, j’ai tenu le rythme jusqu’au bout. 31 vidéos, presque 31 jours (puisque j’ai pris le challenge au cours de la 1ère semaine) et surtout, pas de fausse note, pas de vidéo zappée. Franchement ? En dehors de l’aspect enrichissant du challenge qui m’a permis de découvrir plein de chaines et personnes géniales, autant chez les participants anglophones que francophones, ce challenge aura été une réussite personnelle.

Réussite cela vous semble peut-être énorme vu de l’extérieur, alors laissez-moi vous faire découvrir l’envers du décor…

Premièrement, janvier a été un mois difficile sur le plan personnel et familial. Cela a été dense et impossible à anticiper. Or, c’est le genre de chose qui habituellement aurait sacrément secoué ma participation au challenge, j’aurais pris du retard et finalement laissé tomber en tout ou partie. En pratique, cela ne s’est finalement pas passé comme ça.

C’est là qu’intervient la vrai victoire de ce challenge, l’organisation. Depuis que j’ai quitté le monde universitaire (tout cosy, rassurant et confortable) pour le monde du travail (les factures, les clients, les jours avec et les jours sans où il faut quand même sourire, les fiches de paie et les impôts), j’ai lutté pour trouver une organisation adéquate.

Siuloir Aisling - Planner, Cahier de tirages et planning - 31 jours de tarot - Bilan
Une bonne organisation, au delà de rendre productif, libère l’esprit.

On n’y pense peu quand, pendant des années on a utilisé avec succès le même système, mais trouver une méthode d’organisation qui nous correspond c’est compliqué. Alors certes, c’est comme le loto, certains y jouent une fois et gagnent le gros lot mais pour ma part, le processus de changement de système d’organisation a pris du temps (du stress, du boulot et pas mal de crash tests aussi). Finalement, j’ai trouvé grosso modo ce qui me convenait. En théorie. Le challenge 31 jours de tarot et ce mois de janvier chaotique m’ont permis de le tester, de le modifier, de le mettre à l’épreuve et de l’adopter.

Au final, ces 31 jours m’ont permis de mettre en place une organisation qui fonctionne, qui me convient et me permet d’être efficace. J’ai pu rectifier ce qui n’était pas 100% au point en cours de route et maintenant, j’ai la sensation qu’un poids énorme a été enlevé de mes épaules. Ça peut paraitre idiot, mais ça fait du bien !

J’ai mis en place un certains nombre de processus pour accompagner mes projets de façon plus efficace, testé et adopté des routines pour être plus productive et surtout, j’ai appris à être réaliste et indulgente avec moi-même. Je suis Vierge (ascendant Sagittaire pour les amateurs d’astrologie) et bien que l’astro ne soit pas mon point fort, je dois reconnaitre que je possède plusieurs des caractéristiques stéréotypiques de la vierge…

  • J’aime les listes, faire une liste pour moi, c’est le début de quelque chose, les fondations d’un projet, d’une journée, d’une idée.
  • Je suis perfectionniste. Au point de préférer abandonner un projet plutôt que de le faire mal. A partir du moment où quelque chose est important pour moi et si je doute ne serait-ce qu’un instant de ma capacité à le mener à bien, mes réflexes d’auto-sabotage se mettent en place. C’est un domaine sur lequel j’ai énormément travaillé ces 12 derniers mois:)
  • J’ai besoin d’organisation, d’anticiper mes projets pour arriver à les mener à bien. Si je n’ai pas cette vision globale à moyen terme, dur de me lancer dans quelque chose.
  • Si une idée me passe par la tête, je dois la noter. Et pour cela j’ai besoin de papier, la virtualisation ne me convient pas à ce niveau.
  • De la même façon, j’ai besoin de suivre l’avancée de mes tâches et projets avec des tableaux ou grilles de suivi.
  • J’ai tendance à surcharger mes « To Do Lists », à remplir mon planning de 7h à 22h. C’est totalement contre-productif, car je me décourage puisque c’est un rythme intenable. Cela pose aussi le problème de la priorisation des tâches et du retard qui s’accumule. 25 tâches sont forcément plus compliquées à réaliser que 5, plus difficile à trier par ordre d’importance. Par contre, je me suis rendue compte que j’ai détailler ce que j’ai à faire. Si j’ai 4 tirages à faire, cela fait 4 tâches mais je les détaillerai sur le principe : 1. Tirage A : choisir le jeu et allumer de l’encens 2. Tirage A : effectuer le tirage 3. Tirage A: taper le compte rendu 4. Tirage A : relire le compte-rendu 5. Tirage A : Envoyer le compte-rendu… etc
    C’est basique mais très satisfaisant de coché chaque tâche complétée. Et cela permet aussi d’éventuellement répartir les sous-tâches sur plusieurs jours (par exemple, je ne relis jamais un compte-rendu juste après l’avoir tapé, je laisse au moins une demi-journée passer).

Alors bien sûr, mis noir sur blanc, ça semble extrême. Tout est plus nuancé dans la vie et je m’adapte vite aux nouvelles situations et aux changements. Mais c’est en listant ces « défauts », ces « faiblesses » au début du challenge que j’ai pu travailler à créer une organisation qui les prenne en compte et qui les transforme en forces:)

Siuloir Aisling - Planner et système d'organisation 31 jours de tarot - Bilan
Aperçu de mon planner et du système d’organisation papier que j’utilise.

 Le challenge m’a permis de tester tout ça en temps réel, il m’a servi de brouillon pour ce que je voulais mettre en place, ce que j’ai mis en place, officiellement, depuis hier pour la chaine, le blog… etc

Et surtout, le fait de ranger, d’organiser et de faire de la place m’a permis de dégager à nouveau du temps pour des projets qui me tiennent à cœur:

  • Le Tarot des Yeux que je numérise dans le but de l’imprimer. Petit à petit, je prends mon temps mais j’avance doucement vers mon but.
  • Les tirages. Pendant environ 10 mois, j’ai totalement arrêté les tirages pour autrui à de très rares exception. Je refusais systématiquement ceux que l’on me demandait parce que je n’arrivais pas à les intégrer à mon quotidien par manque d’organisation. Je me sentais dépassé (et j’ai accumulé les tuiles informatiques aussi ^^) alors j’ai préféré mettre entre parenthèses. Je peux désormais les reprendre l’esprit tranquille et je teste même une formule un peu différente avec l’envoi des compte-rendus en version papier, à l’ancienne, par la poste:)
  • Un livre sur lequel je travaille depuis longtemps en dents de scie. J’espère le mener à bien d’ici 2017 et pourquoi, vous le proposer. Mon principal problème pour avancer efficacement était de définir des priorités de contenu. Problème quasiment résolu. Comme pour le Tarot des Yeux, cela ne se fera pas en quelques jours (même si finalement écrire est moins chronophage que cleaner des scans… :P).
  • Un site internet qui rassemble tout mon petit univers virtuel : ce blog, Tarot & Candles, des freebies, une newsletter et des nouveautés. Le projet avance bien et tout devrait être complètement en place d’ici l’été.

Alors forcément, pour en arriver là, j’ai abandonné d’autres projets qui au final étaient moins importants pour moi. C’est Imbolc ! Les énergies poussent au grand ménage, à faire du tri pour créer quelque chose de beau tout au long de l’année qui commence. Voilà. Tout ça, toute cette réflexion est partie d’un challenge, de la réussite de ce challenge, de quelque chose qui n’était pas gagné vu les circonstances mais qui a fonctionné.

Bilan de ce challenge : une organisation au poil, des projets triés et ordonnés et de belles découvertes francophones  !

Retrouvez les participations francophones ici :

Si vous avez ou souhaitez participer, pensez à m’envoyer vos liens, je mettrai l’article à jour et surtout, j’irai regarder/lire vos participations.

Siuloir Aisling - Planner, organisation et carte du fou- 31 jours de tarot - Bilan
Planner de taromancienne, il contient tout ce qui m’a permis de réussir le challenge et de traverser janvier. Et il est turquoise.

Pour un « petit » challenge, je trouve que le bilan est plutôt positif, si un autre challenge de ce type se présente, je me laisserai surement tenter ! Je vous souhaite une belle soirée et, selon mon nouveau calendrier, à la semaine prochaine pour un post sur Tarot&Candles et à la semaine suivante pour un billet ici:)

31 Days of Tarot, voyage de 31 jours au pays du tarot

31 days of tarot

Depuis le début du mois de janvier, je participe au challenge 31 Days of Tarot (31 jours de tarot) sur YouTube et je me suis dit que j’allais regrouper toutes mes participations ici. L’article sera bien évidement mis à jour au fur et à mesure et vous pourrez aussi en profiter pour jeter un oeil aux prochaines questions😉

Et surtout, si vous voulez participer au challenge sous forme de vidéos, d’articles de blog … etc n’hésitez pas !

Jour 1 : Quelle a été ta première expérience marquante avec le tarot ?

Jour 2 : Quel a été ton premier tarot ? L’as-tu toujours ?

Jour 3 : Es-tu plutôt collectionneuse, amasseuse ou très exclusive quand il s’agit de tarot ? Comment utilises-tu les jeux que tu possèdes ? Plusieurs par tirage ? Comment cela t’aide-t-il ?

Jour 4 : Quels sont tes 3 jeux de tarot favoris ?

Jour 5 : Quels jeux as-tu hâte d’apprendre à mieux connaitre en 2016 ?

Jour 6: Parle-moi du premier tirage que tu as fait…

Jour 7 : Depuis combien de temps tires-tu les cartes ? Penses-tu arrêter un jour ?

Jour 8 : Quels sont les trois premiers tirages que tu as appris ?

Jour 9 : Quelle est ta carte de tarot préférée ? Pourquoi ?

Jour 10 : Quelle est la carte que tu redoutes de voir sortir en tirage ? Pourquoi ?

Jour 11 : Quelle carte as-tu le plus tirée en 2015 ? Pourquoi selon toi ?

Jour 12 : Quel est ton tirage chouchou en ce moment ?

Jour 13 : Crées-tu ou modifies-tu des tirages ?

Jour 14 : Quelle est la carte qui t’embrouilles complètement en tirage ?

Jour 15 : Pourquoi utilises-tu le tarot ? Développement personnel, divination, guidance, communication avec les dieux/esprits/morts/anges etc ?

Jour 16 : Pour toi, qu’est-ce qui est le plus important, la signification traditionnelle ou intuitive ? Les deux ? T’arrives-t-il d’utiliser uniquement les arcanes majeurs ou les arcanes mineurs ?

Jour 17 : Utilises-tu les cartes renversées en tirage ? Pourquoi ?

Jour 18 : Ressens-tu une connexion avec tes cartes ?

Jour 19 : Tires-tu les cartes pour toi-même ? Les autres ? Les deux ? Pourquoi ?

Jour 20 : Quel est ton état d’esprit pendant les tirages ?

Jour 21 : Fais-tu payer tes tirages ?

Jour 22 : Quelle est la question qui revient le plus souvent en tirage ?

Jour 23 : Penses-tu que tes tirages soient justes et précis ?

Jour 24 : Quel est le tirage le plus important que tu ait jamais fait ?

Jour 25 : As-tu déjà regretté un tirage ?

Jour 26 : Réalises-tu tes tirages à un moment/endroit particulier ?

Jour 27 : Dans tes connaissances, y-a-t-il quelqu’un qui n’approuve pas ta pratique du tarot ?

Jour 28 : As-tu un mentor dans le monde du tarot ? Qui est-ce et quels sont vos liens ?

Jour 29 : Pratiques-tu une ou plusieurs autres formes de divination ? Les utilises-tu en association avec le tarot ?

Jour 30 : Tire 3 cartes pour le mois de Février et partage ce tirage ! 1. Les énergies 2.Les challenges 3.Les opportunités

Jour 31 : Petit bilan et une surprise !

Un cadeau de Noël à soi-même, une petite attention pour se rappeler de s’aimer un peu

Cela fait une éternité que je n’ai rien écrit ici. Pour plein de raisons dont la principale, un gros manque d’inspiration. Ce soir, je reprends la plume le clavier pour vous parler d’un sujet de saison : le cadeau de Noël à soi-même.

Ce n’est pas vraiment un sujet païen mais c’est une tradition que j’ai mise en place un peu grâce à mes lectures sur la blogo spirituelle. Il y a plusieurs années, les exercices de gratitude était très à la monde dans notre communauté virtuelle, vendredi merci (j’étais encore sur blogspot quand celui-là est sorti) et autres remerciements à l’Univers et preuves d’amour à soi-même. Je n’ai jamais réussi à mettre en place une routine pour ces pratiques. Certes, j’ai toujours un bocal de gratitude qui s’est progressivement transformé en « bocal à trucs chouettes » (photos de bons moments, citations…etc) et un mood board (qui sera brûlé et refait le 1er janvier) mais je manque de régularité.

Une chose par contre que je ne manque plus depuis quelques années, c’est le cadeau à moi-même pour Noël. Pour faire simple, je m’achète quelque chose chaque Noël. Mais ce n’est pas juste un truc en plus, du shopping ou un craquage. Non, la démarche est différente, chaque année, je réfléchi à l’avance à ce qui me ferait plaisir, quelque chose que je vais garder et qui m’apportera du bonheur toute l’année, quelque chose qui me rappellera que même quand j’ai un coup de mou, je m’aime. C’est là toute l’importance de ce cadeau. Je suis partie du principe que chaque année, j’offrais aux personnes que j’aime des présents qui symbolisent l’affection que je leur porte. Or, on lit souvent des citations inspirantes du type « Love Yourself », « Loving yourself is the key to happiness »…etc

J’ai donc décidé, cette année là de prendre le temps de me faire un cadeau, comme je le fais pour mes proches. Choisi avec amour, emballé avec soin et placé sous le sapin accompagné d’un mot gentil. Le cadeau n’a pas à être important, le principal c’est qu’il ai été choisi avec attention dans le but de procurer de la joie, en pleine conscience.

Personnellement, j’achète toujours ces cadeaux dans des boutiques physiques et non sur le net, je prends le temps de les choisir. Parmi ces petits trésors : une écharpe qui ne me quitte plus depuis que je l’ai glissée sous le sapin ou encore un joli mug. De petites choses qui accompagnent mon quotidien et qui me rappellent que même si à tel ou tel moment, j’ai des cernes, un job qui ne me plait pas ou encore quelques kilos en trop, au final, je m’aime bien. Assez pour me faire ce cadeau.

Et ça marche. Quand on sait que l’on a pour soi-même un peu d’amour, il est plus simple de prendre du recul face aux aléas du quotidien. Quand j’y pense, je me dis que j’aurais dû commencer plus tôt, quand j’étais ado par exemple…😉

Le présent de cette année est emballé depuis plusieurs semaines, il attend sagement d’être ouvert le jour de Noël.

Et vous ? Avez-vous déjà glissé un paquet sous le sapin à votre intention ?

Untitled design(2)

PS : Vous êtes plus de 50 000 a avoir visité ce blog… wahooo ! Merci !!! Je prévois un petit quelque chose pour fêter tout ça très bientôt ❤️

Le Palo Santo, une alternative à la sauge (mais pas que !)

Ce matin (et par la magie des publications programmées car que je suis en pleine livraison au boulot), je vous propose un micro-article (au titre pas très inspiré) sur le Palo Santo, ou bois saint, un arbre sud-américain dont le bois est très parfumé.

titre

Il est connu pour ses propriétés calmantes et purifiantes et est utilisé autant pour les rituels (toutes confessions confondues) que pour soigner, sculpter des statuettes saintes ou des cageots de fruits. L’usage médicinal du Palo Santo est très vaste : décoction, infusion, macération, emplâtres et on peut également en mâcher pour soulager les maux de dents.

Pour en savoir plus, jetez un œil à la petite vidéo ci-dessous…

Le Palo Santo from Plante & Planète on Vimeo.

Pour ma part, ce sont surtout les utilisations rituelles qui m’intéressent quand il s’agit du Palo Santo. Je l’ai découvert sous forme de bûchettes brûlées comme de l’encens, c’est comme cela qu’il est principalement utilisé lors des cérémonies des chamaniques ou magiques.

Le Palo Santo offre notamment une alternative à la sauge blanche pour les purifications et pour éloigner les esprits indésirables. C’est intéressant car son odeur, même si elle est très présente et unique, est beaucoup moins forte que celle de la sauge. Il s’utilise comme un bâton de sauge.

4

Le Palo Santo n’est pas toujours évident à trouver si, comme moi, vous ne souhaitez pas le commander en ligne. C’est principalement parce que l’arbre est surexploité et que des quotas d’exportation ont été mis en place. Pour les bordelais, la Maison du Pérou en a parfois (mais la dernière fois, je ne suis cassé le nez, je ne sais pas s’ils ont été livrés depuis) et j’ai trouvé mes buchettes chez Pégase.

2

Le paquet de 5 buchettes coûte 3€ et vous avez de quoi faire autant de purifications qu’avec un bâton de fumigation de sauge de taille moyenne (la sauge brûlant plus vite que le bois) pour … 4 fois moins cher !
Alors, je sais, c’est bassement matérialiste mais si vous êtes fauché et que vous n’avez pas de sauge dans le jardin pour faire vous-même vos bâtons, c’est une alternative intéressante et facilement transportable pour les globes trotteurs.

1

En plus de l’utiliser en purification, j’ai bien envie de m’essayer à une huile (ou un onguent, à voir) à base de Palo Santo pour repousser les indésirables et entretenir le bois de mon tambour. L’odeur devrait être divine, il faudra juste que je prenne un sachet de copeaux lors de mon prochain passage en ville. Bref, si je connais bien le côté ‘encens’ du bois, j’ai bien envie d’expérimenter ses propriétés sous d’autres formes…

3