Faire le point sur sa pratique…


… ces petites choses qui nous définissent et par la même occasion définissent notre voie sorcière…
Je suis (re) tombée sur l’un des articles d’Angelina et j’ai eu envie moi aussi de faire le point sur ce qu’est mon « style personnel » en tant que sorcière.
Je suis en ce moment dans une période de transition et de changements dans mon évolution personnelle. Cela m’a poussée à faire un immense tri dans mes affaires et à réorganiser mon espace. Ce genre de chose précède généralement un changement radical sur le plan scolaire, professionnel ou personnel (et parfois tout à la fois ^^) et cette fois-ci, cela a aussi influencé ma pratique.
Sur un plan physique d’abord, qui dit réorganisation de l’espace dit évolution des autels puisque, chez moi, tout est lié (car tout est dans un même espace clos dont les possibilités ne sont pas infinies ^^). Mon autel permanent tel qu’il était à disparu, j’y songeais depuis quelques temps, voilà qui est fait ! À la place, deux petits meubles bibliothèques sur lesquels ont poussés deux « mini autels », dans un style différent, plus sobres.
Le grand meuble qui abritait mon bric à brac de sorcière s’est lui aussi vidé, son contenu étant, pour une part, allé se loger dans les fameux meubles et pour l’autre allé dormir au fond de deux grands cartons.
Je suis d’avis que lorsqu’il arrive un moment où l’on ne fait plus attention à la présence
de telle ou telle chose dans son environnement, il vaut parfois mieux les oublier quelques temps pour, par la suite, prendre plaisir à les redécouvrir =)
J’ai donc fait du vide, beaucoup de vide ! Histoire de prendre un nouveau départ dans un environnement harmonieux.
Ce besoin de changer se ressent aussi dans ma pratique, cycliquement, souvent aux alentours de Mabon. Il est d’ailleurs amusant que cela se soit terminé juste le soir de la nouvelle Lune qui symbolise la renaissance et les nouveaux départs ^^
Bref, j’ai donc décidé de suivre l’exemple d’Angelina en listant les petites manies, les coups de coeurs et habitudes qui me définissent et, à travers moi, définissent ma pratique.
  • Je suis fanatique des vieux trucs. Caches théière, toile de Jouy, vieux draps et torchons, fioles et bocaux d’un autre âges… et plus particulièrement des napperons et autres bricoles en crochet ❤
    Ma mère et ma grand-mère en rient beaucoup, mais j’adore chiner des vieilleries sur les brocantes, même si parfois, mes coups de coeurs sont totalement has-been !
    Cet amour des objets anciens se ressent pas mal dans ma pratique, surtout au niveau des outils que j’utilise : chaudrons en cuivre chinés, nappes d’autel en crochet, boîtes à cachets abritant mes charmes… etc
  • Je pourrais faire fonctionner l’industrie de l’encens à moi toute seule… j’en brûle énormément : résines, cônes et bâtonnets bio (ou réalisés maison) peuplent mes étagères.
    Cette habitude s’intensifie en automne et au printemps, lorsque le temps frais mais ensoleillé me permet de laisser toute la journée la fenêtre ouverte, parce que je n’aime pas trop en brûler la fenêtre fermée.
    L’été, mes encens me suivent dans le parc qu’ils parfument pendant que je bouquine à l’ombre.
    J’ai beaucoup de mal à réaliser un rituel sans encens (ou plantes, huiles, papier d’Arménie), car ils m’aident à me concentrer sur le but à atteindre.
  • Je mets des bougies partout, inutile de préciser que cela se ressent dans ma pratique lol
  • Je hais les anges. Sans doute le côté trop Gnangnan, impossible d’imaginer travailler avec ces poulets à paillettes =(
  • Je suis bordélique, mon LDO aussi ^^
  • J’adore les armes quelles qu’elles soient avec une nette préférence pour les lames (bah oui, on ne se demande pas pourquoi je pratique l’escrime hein ^^) bien aiguisée, j’ai d’ailleurs plusieurs couteaux, une serpe et un sabre à moins d’1m de moi actuellement ^^
    Je prends toujours mon athamé ou mon couteau de sorcière avec moi pour les rituels.
  • Je ne supporte pas le « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », j’ai une certaine violence et une forme de cruauté en moi qui m’éloigne des licornes roses…
    Je ne suis donc pas végétarienne, j’utilise du sang dans mes charmes et je ne suis en rien contre l’idée de sacrifier un être vivant (animal ou végétal) si le rituel et la finalité de celui-ci l’exigent.
    Je ne suis donc pas le rede mais je vis et pratique en toute conscience de ce que je fais, en pesant le pour et le contre de mes actions.
  • Je suis une vile panthéiste, qui vénèrent les archétypes de chaque divinité en les nommant suivant l’inspiration du moment (mouai, on va dire ça comme ça ^^) selon le panthéon qui m’appelle.
  • Ma déesse patronne est une araignée, Arachnée qui d’ailleurs n’est pas vraiment une déesse dans la légende, je lui ai juste « piqué » son nom (qui pour moi définit bien plus l’archétype de l’araignée, tissant la toile de l’univers) car le nom de Spider Woman (aussi appelée la Grand-mère araignée chez les Amérindiens) me donne à chaque fois des fous rires XD
  • Je suis animiste, c’est une variable fixe dans ma pratique.
  • Depuis toute petite je me passionne pour l’astronomie, d’ailleurs notre tortue se nomme Hubble. Je ne suis pas encore sure de savoir dans quelle mesure cela influence mon chemin spirituel par contre …
  • J’ai une peur bleue de l’eau. Pas la piscine hein ^^, mais l’élément en temps que tel. Le fait qu’il puisse passer du sommeil à une colère que rien n’arrête me tétanise. Je préfèrerais 1000 fois être brûlée vive que noyée.
  • Je me sens mal dans les endroits où la présence humaine est trop importante, j’ai les paysages verdoyants, les rivières et les forêts de feuillus. Pour moi, l’endroit idéal doit comporter un certain équilibre entre les éléments, ne pas être trop chaud, pas trop sec.
Voilà pour le moment quelques uns des points qui me définissent et définissent ma pratique, j’ai fait une liste bien plus longue pour travailler dessus demain, à tête reposée.
Au passage, j’en profite pour partager ma carte du jour du Goddess Inspiration Oracle.
Il s’agit de Erda, la déesse de la Terre avec le conseil :  
Regarde vers la terre pour trouver les réponses.
Publicités

5 réflexions sur “Faire le point sur sa pratique…

  1. Ouaip, la maison tardis je crois que c'est le must de la sorcière moderne ^^N'hésite pas à copiter, c'est toujours sympa de pouvoir comparer ce genre de mini-liste, qui sait, je ne suis peut être pas la seule à aimer les napperons en crochet ? lolPour les étoiles, mon seul regret quand on a déménagé est d'être passé de la campagne où le peu de lumière ne gâchait pas la vue, à la ville. On y voit nettement moins bien :'((mais bon je vois encore Orion de ma fenêtre ❤ )

    J'aime

  2. Une maison-tardis, je veux la même !!Très sympa comme article et je pensais faire la même chose depuis longtemps vu que je suis en train de faire le point sur ma pratique, je vais passer pour une copiteuse mais bon !! En ce qui concerne regarder les étoiles, je te rejoins totalement, je crois que c'était même ma première pratique magique, on se sent tellement bien après !!

    J'aime

  3. @Leikkona : L'espace est fascinant, le fait que cette immensité quasi-infinie soit, en plus, en permanente expansion m'émerveille ! Et puis, je trouve rassurant de m'allonger dans l'herbe pour regarder les étoiles, on se sent si petit par rapport à l'univers que nos problèmes semblent tout à coup d'insignifiants grains de sable…@Morrigan: si seulement je pouvais avoir une maison-tardis ^^J'ai ressenti le besoin de faire du vide parce que, ne disposant pas d'une pièce particulière pour ma pratique, mon matériel magique venait encombrer mon espace profane. J'ai toujours eu l'habitude de faire coexister les deux mais là, le premier étouffait un peu trop le second. J'ai donc décidé de faire avec moins car après tout, mon principal outil, c'est moi lolEn plus, plus j'en ai, plus c'est le bazar, c'est l’inconvénient d'être désordonnée ><"

    J'aime

  4. J'aime beaucoup ton article, qui vient à point, à un moment où j'envisage aussi quelques changements radicaux dans mon espace, notamment au niveau des autels (et à cause de ma bordélitude galopante qui, effectivement, à un moment donné, pose problème car il n'est pas envisageable de pousser les murs^^)

    J'aime

  5. Aaah, la bordélittude et l'attrait pour les vieux trucs et machins … ! 🙂 C'est fou ce qu'on peut trouver dans un vide-grenier pour compléter son autel et sa pratique, n'est-ce pas ?L'espace est quelque chose de fascinant … je commence tout juste, personnellement, à commencer à m'intéresser aux liens entre astrologie et pratique, et c'est un monde réellement fascinant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s