Welcome to Cardiff (attention, pavé inside ;) )


Je suis arrivée à Cardiff hier en début d’après-midi après un petit périple.

Pour résumer, j’ai peu dormi la nuit précédant mon départ, trop excitée et il a fallu se lever vers 3h30 pour avoir le temps de se préparer et d’aller à l’aéroport. Je n’habite pas loin de l’aéroport, on peut y être en une vingtaine de minutes, mais hier matin il y avait des risques de verglas donc mon papa-taxi a préférer partir tôt. Nous sommes donc arrivés à l’aéroport vers 4h20 un peu en avance pour l’enregistrement prévu à 4h45. Un fois enregistrée, j’ai pris un petit déjeuner assez léger avec mes parents, le dernier avant très longtemps et on nous a fait embarquer à 5h30 après l’habituelle fouille corporelle (merci Vigi ^^).

Allez hop ! Premier vol, on s’installe, je n’ai pas de voisin, l’avion n’est pas complet, je vais pouvoir m’étaler un peu. Pour être honnête, les 5 premières minutes du vol, on a été secoués comme des moritos dans un shaker. Heureusement que je n’ai pas peur en avion ! D’ailleurs, j’aime assez les turbulences en général, les orages par exemple rendent les vols moins ennuyeux mais là, franchement, j’aurais bien aimé boire mon thé tranquille sans stresser de me retrouver coiffée de ma tasse.

Le pilote a fait monter l’appareil et on a volé au dessus des turbulences le reste du temps, ce qui m’a permis d’apprécier mon thé, le sandwich au poulet et le bun raisins-pomme-cannelle qu’une hôtesse m’avait gentiment apportés en guise de breakfast. Pour un petit déjeuner d’avion c’était plutôt bon je dois dire. Bilan : KLM offre de meilleurs petits dej que sur les vols 100% Air France ^^

Au bout d’une toute petite cinquantaine de minutes, le commandant de bord nous a annoncé que l’on approchait de Schiphol. Gné ? mais on ne devait pas y arriver avant une bonne demi-heure !
En fait, il nous a expliqué que pour éviter les turbulences on avait volé beaucoup plus haut que prévu et surtout bien plus vite « Nous aurons donc 30 minutes d’avance, je vais pouvoir aller faire un jogging avant mon prochain vol, c’est pas merveilleux ? ». Mdr, et moi je ne vais pas avoir à me taper un sprint pour attraper ma correspondance ! Yay !

« Le temps à Amsterdam est frais mais très clair, il fait -4°C et vous devriez voir la neige de cette nuit par vos hublots, joli n’est-ce pas ? mais ne vous en faites pas pour l’atterrissage, je suis Danois, j’ai vu pire ! »
Bon, j’avoue, j’étais totalement fan du pilote lol !

On s’est donc posés à Amsterdam-Schiphol avec 30 minutes d’avance, on nous a fait descendre sur la piste (et là, j’étais contente d’avoir investit dans un bon Duffle Coat !) et monter dans une navette pour rejoindre l’aéroport en lui-même. J’ai décider de ne pas m’attarder dans les petites boutiques de souvenirs de l’aéroport et d’aller directement à l’embarquement, heureusement, parce que ma porte était à l’autre bout du bâtiment. Le temps d’y aller et de passer les contrôles, ENCORE, avec scanner et fouille en règle ça m’a bien fait passer le temps.

« Please Miss, would you take off your boots, coat, jacket, scarf a female officer is going to search you »

Ouaip, ben ça j’avais compris, on y est TOUS passés et encore, je dois dire que j’étais contente de ne pas être bronzée parce que pour le coup, y’a eu pas mal de discrimination ! Tous ceux qui sortaient un peu de la « norme » on été fouillés en cabine par un agent encadré de militaires armés… Bienvenue dans l’espace Schengen les gars !

Bref, j’ai quand même un peu attendu à Amsterdam, l’avion pour Cardiff arrivait de je ne sais plus où en Allemagne et avait du retard. On a quand même fini par embarquer avec 20 minutes de retard.

A bord, tous les passagers étaient issus de correspondances plus ou moins lointaines du coup ça somnolait pas mal jusqu’à ce que le stewart (très réveillé lui !) nous apporte de quoi grignoter : bretzel ou gaufre et boisson.Mon voisin de siège, un russe très sympa a choisi la gaufre qui avait l’air pas mal, perso, j’ai préféré les bretzels ❤ accompagné d’un coca (ben oui, j’avais déjà déjeuner pendant le précédent vol ^^). Le vol a été rapide, on a même rattraper notre retard !

Le vol en lui-même a été rapide, le décollage aussi d’ailleurs, vous avez déjà eu une pilote qui était une ancienne pilote de chasse ? C’était assez fun le décollage à la verticale et l’atterrissage en mode piquet.

Le Stewart au passager deux rangs devant moi qui faisait une attaque de panique : « Don’t worry sir, everything is fine, our pilot used to be in the Air Force, she knows what she’s doing ! Please, just breathe ! »

Encore une fois on a dû voler au dessus des nuages neigeux et cette fois, le soleil étant levé, la vue était sublime ! magique ! Les nuages épais, le levé de soleil, on se serait cru au dessus d’un désert de neige et de glace. Je prends l’avion depuis toujours mais chaque vol comme celui-ci est toujours un émerveillement !

Au final, on s’est posé à l’heure, j’ai attendu un peu mon taxi que j’avais pris tard pour pallier à un éventuel retard et le chauffeur (qui était vraiment adorable) m’a emmenée à mon hôtel sur des routes encore un peu enneigées (mais comme il m’a dit alors qu’on bavardait dans la voiture « That’s annoying sometimes, but honestly, I love it, everything is white and calm ! And I’m glad, my kids are having great fun with the slide I made them for Christmas ! »).

Arrivée à l’hôtel, le patron m’a surclassée dans une grande chambre double, décorée avec goût au rez de chaussé pour que ce soit plus facile pour mes bagages (deux énoooormes valises lol), du coup, je suis super bien installée.

Et voilà, la première partie de mon voyage est terminée,demain, je m’installe dans mon logement définitif et je serais enfin « at home » !

Le temps ici est glacial, moi qui voulais me promener, j’avoue que je profite du confort de ma chambre après tout, je ne suis pas là que pour le WE ! Hier j’ai d’ailleurs eu du mal à me réchauffer et il m’a fallu une douche brûlante pour me remettre des 20min d’attentes dans le froid et le vent de la « Pick up zone ». Cela dit, je vais tout de même affronter le froid pour aller me balader au centre cet aprem en attendant La Toulousaine qui arrive par le vol de 16h50 (le temps qu’elle attrape un taxi et qu’elle arrive, je vais avoir le temps de me balader 🙂 ). Une fois qu’elle sera là, on ira surement manger un morceau en ville.

Au final, le voyage s’est super bien passé, l’hôtel est chouette mais il fait froid, c’est le seul bémol. Je ne suis pas trop frileuse mais Cardiff est au bord de l’eau et le froid ici est venteux et humide, ajoutez à ça la fatigue d’hier et ma flemme naturelle… je profite de cette merveilleuse invention qu’est le chauffage central !

Publicités

5 réflexions sur “Welcome to Cardiff (attention, pavé inside ;) )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s