Review du Mardi #4 Voice of the Trees by Mickie Mueller


Troisième Review du Mardi, cette semaine sur le Voice of the Trees de Mickie Mueller. J’ai déjà fait une petite vidéo sur ce magnifique oracle peu de temps après l’avoir reçu et qui globalement en présente les grandes lignes. Le principe de cet article c’est de proposer, quelques semaines après, une critique de ce jeu, plus axée sur le côté pratique puisque depuis ma vidéo j’ai pu un peu m’en servir (pas tant que cela puisque que nous sommes en période de remise de mémoires mais de façon régulière quand même ^^).

Je vais donc commencer par reprendre la présentation générale et vous distiller mon avis au fur et à mesure par rapport à mes expériences avec cet oracle 🙂P1070115

Tout d’abord, il s’agit donc d’un oracle et non d’un tarot, organisé autour de l’Ogham, cette symbolique des arbres dans la culture Celte. On est donc face à un système à part entière. Pour être honnête au début, cela peut faire peur dans le sens où l’Ogham est quelque chose de très complet pour ne pas dire complexe, il faudrait dans l’idéal des années d’études pour le comprendre dans la globalité. Ce qui est plutôt pas mal avec ce jeu c’est que contrairement à d’autres que j’ai peu voir défiler, on est loin d’un concept hermétiquement impénétrable réservé à une élite. Mickie Mueller rend la symbolique des arbres accessible à tous. On peut alors se demander dans quelle mesure, sa version de l’Ogham est historiquement pertinente. Honnêtement je n’en sais rien, je ne suis pas dans le reconstitutionisme et je vous avoue que je n’ai pas pris le temps de faire de vraies et exhaustives recherches sur le sujet. Ce que je retiens de cet oracle c’est qu’il est simple d’utilisation et qu’il donne l’envie d’aller plus loin (quand j’aurais plus de temps…).

Pour en revenir à la structure, il comporte 25 cartes que l’auteure divise en deux catégories : les 20 premières seraient les arbres originaux tandis que les 5 autres auraient été ajoutées plus tard. Du coup, niveau historique, on n’est peut-être pas dans quelque chose de « pur » mais au moins, contrairement à ce que j’ai pu voir ailleurs (dans des livres sur les runes notamment) Mickie Mueller le précise. On a donc 25 très jolies cartes, pour ceux qui possèdent les Crossroad oracles (Hidden Path et Well Worn Path) de Grimassi et Taylor, les cartes du Voice of the Trees font exactement la même taille, le carton fin utilisé et le fini sont également identiques (normal me direz-vous car les jeux viennent de la même maison d’édition, Llewellyn).  Alors du coup, 25 cartes, c’est à la fois pas mal pour un oracle et assez peu. Peu, sans doute parce que je suis habituée au tarot et à des oracles avec plus de lames. Beaucoup parce qu’on est quand même dans un jeu avec un système propre et des symboles qui ne sont pas forcément ceux que l’on retrouve traditionnellement dans les oracles. Il faut s’habituer à travailler avec les arbres et du coup 25 cartes, c’est déjà pas mal, d’autant plus que celles-ci ont des significations renversées ce qui multiplie les possibilités (et les trucs à retenir au début).

D’un autre côté, dans le cas de ce jeu, on n’est pas en présence d’illustrations de l’arbre associé à la carte uniquement ou juste du symbole. Pour rendre ce jeu accessible, Mickie Mueller a illustré les cartes, elle a représenté la signification des arbres en les mettant en scène avec des humains ou des animaux. Cela rend les cartes plus vivantes d’une part et plus faciles à interpréter de façon purement intuitive d’autre part. Le symbole de l’ogham est dessiné sous forme de morceau de bois gravé en bas à droite de la carte, du coup on peut aussi s’y reporter si on le souhaite. L’organisation des cartes sous cette forme est vraiment ce qui m’a le plus mise à l’aise, j’avais un peu peur de ne pas accrocher avec ce type de jeu parce qu’en admirer les images c’est une chose et l’utiliser en est une autre. On a à la fois le côté celte, l’introduction à l’Ogham et en même temps, on reste dans les limites d’un oracle traditionnel dans ce qui est de l’aisance d’utilisation. Car oui, ce jeu est, pour moi en tout cas, avant tout une introduction. Je pense que l’on peut aller assez loin avec mais ce que j’en ressens (n’étant une pro de l’ogham) pour l’instant c’est principalement une certaine facilité d’abord. Cela pourra paraître étrange mais je pense presque au mot ergonomie.

P1070122

En termes d’utilisation, portés par un livre plutôt pas mal, on est donc vite à l’aise avec les cartes. L’auteure a su imprégner chaque carte de l’essence de l’arbre qu’elle représente. Au sens propre comme au figuré puisque qu’elle a utilisé des infusions réalisées à base des essences de chaque bois comme eau pour ses aquarelles. Je trouve qu’on le ressent assez dans l’intensité de l’image. Pour l’instant, j’ai trouvé les messages très pertinents même si j’ai encore du mal à cerner cet oracle. Sa façon de « parler » est plutôt directe et terre à terre même si parfois difficile à saisir au premier abord. Le côté direct n’est pas aussi présent qu’avec l’Oracle de la Triade ou le Osho Zen Tarot (surtout le dernier qui avec moi en tout cas n’est pas très diplomate), mais les réponses aux questions sont là, que l’on veuille où pas les entendre, très objectives.

Bref, en résumé, un oracle que j’aime beaucoup et qui à mon avis fait une jolie introduction au monde de l’ogham, les dessins de Mickie Mueller sont toujours aussi inspirants pour moi et j’adore la taille des cartes (qui décidément est bien pratique, ni trop grande ni trop petite). Seul bémol, il faut souvent prendre un peu de recul pour pouvoir correctement l’interpréter, mais est-ce vraiment un bémol ? Pour un jeu de moins de 30 cartes je trouve vraiment les réponses complètes et précises, c’est surement dû à la richesse de la symbolique des arbres.

Site internet de l’auteur

Site internet du jeu

Blog de l’auteur

Ma vidéo sur ce jeu, plutôt orientée autour de mes premières impressions

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s