[Projet Tarot 40] Le magicien


Deuxième carte du #ProjetTarot40, aujourd’hui je vais vous parler un peu de mes travaux avec le magicien. Étrangement (ou pas) c’est l’une des majeures qui me pose souvent problème dans les tirages. Pour une raison que j’ignore, dans beaucoup de jeux, c’est une carte qui ne m’inspire pas du tout, voire me bloque.

P1080747

Pour cette semaine et cette carte, j’ai choisi mon tarot favori, le Druidcraft tarot des Carr-Gomm et illustré par Will Worthington. J’ai commencé par scanner la carte et en imprimer un agrandissement histoire d’étudier en détail tout ce qu’elle contient (j’avais fait pareil pour le fou).

P1080740

Voilà donc mes quelques observations…

Sur cette carte on voit un druide en habits cérémoniels en train de réaliser un rituel devant un dolmen et si on regarde bien l’arrière plan on devine un cercle de pierres levées qui l’entoure. Face à lui, un autel en pierre, à sa gauche (et donc sur la droite de la carte) un coq qui chante.

Concentrons-nous tout d’abord sur l’autel : comme souvent dans les cartes du magicien, les quatre éléments des quatre suites sont représentés, ici, c’est sur un autel en pierre. Pour moi cet autel, c’est le monde physique qui sert de base aux éléments, le cadre qui permet leur manifestation. C’est en fait notre monde, l’endroit où l’on représente matériellement la volonté magique.

L’épée qui est sur l’autel représente l’élément air, la capacité du druide/magicien à communiquer avec les esprits et les dieux mais aussi son intellect, son esprit tranchant comme la lame.

Le pentacle c’est la terre, le lien aux forces primales de la terre mère, le matériel, ce qui est créé, la jeune pousse qui sort de terre, le sol dans lequel le magicien semble s’ancrer (d’après la position de ses jambes) pour réaliser son rite.

Le calice représente l’eau, l’intuition du magicien qui sait écouter son moi-intérieur et voir les signes qui l’entourent pour diriger efficacement l’énergie de son rituel et arriver à son but.

La baguette enfin représente le feu, la passion qui anime le praticien, l’amour et la dévotion pour les dieux, la croyance profonde dans les anciennes croyances et les énergies. Ce qui est amusant je trouve ici, c’est que le magicien utilise une seconde baguette, un peu différente pour réaliser le rituel en soit. Celle-ci est donc là pour montrer qu’il maitrise l’élément, cet autel me fait penser à un CV en fait ^^

Le magicien-druide quand à lui est donc en habits de cérémonie, des vêtements qui lui donne un côté mystique, mystérieux et qui en même temps affichent son statut. Je note le symbole de l’infini à sa ceinture qui pour moi représente l’infini de la création et de l’énergie, les cycles qui n’ont pas de fin, la mort qui permet la vie, la destruction qui mène à la création.Le magicien a donc un pouvoir de création infini car il réside dans son esprit, sa seule limite c’est celle de sa pensée, de son imagination, de sa volonté.

Sa main gauche (qui pour moi est la réceptrice), semble « pomper » l’énergie terrestre que la main droite (l’émétrice donc), renvoie vers le ciel pour manifester quelque chose à l’aide d’une baguette.Parlons-en de cette baguette. Elle est très phallique, elle représente le masculin et l’énergie solaire (car pour moi le masculin est lié à l’énergie solaire et le féminin plus à l’énergie de la lune), d’ailleurs quand on regarde le ciel, on remarque le le soleil se lève (le coq qui chante confirme cette impression). Pour moi, l’ensemble du magicien qui manifeste quelque chose dans le ciel, du coq qui chante, de l’aube et du cercle de pierre me fait penser à un rituel de solstice d’hiver pour provoquer le retour du soleil.

Le regard du magicien est tourné vers le haut, vers ce qui semble être l’avenir, son but futur, l’objectif final du rituel.

L’aube, le retour du soleil me fait penser au retour de la vie, de la nature fertile, de la création, de la matérialisation et de la naissance de nouveaux projets.

Attaquons-nous à la scène de fond : un cercle de pierres, avec un dolmen au milieu, cela me donne l’impression que le magicien agit en restant dans un certain cadre contrairement au fou qui sort des sentiers battus, le magicien se conforme à certaines lois. Ceci dit, je ne ressens pas ces lois comme étant celles des hommes, plus celles de la terre et de l’équilibre naturel. Il est encadré (littéralement de pierres) par quelque chose de plus grand et de plus puissant que lui, des règles que l’on se doit de respecter.

Voilà en gros mon analyse de la carte, comme la semaine dernière, j’en dirai un peu plus dans la vidéo qui sera en ligne demain !
Pour résumer la carte en une phrase :

Tu as le pouvoir de matérialiser ce que tu veux, ta seule limite c’est toi-même et la force de ta volonté.

P1080743

Rendez-vous dimanche prochain pour la prochaine carte du projet : la papesse/prêtresse.
N’oubliez pas de partager votre étude avec #ProjetTarot40 sur facebook et twitter pour qu’on puisse tous se retrouver !
Les différents liens peuvent aussi être partagés sur le groupe facebook dédié !
Toutes les infos sont sur la page Projet Tarot 40 !

Publicités

6 réflexions sur “[Projet Tarot 40] Le magicien

  1. Je viens de voir ta vidéo et un élément a retenu mon attention : que représente ce manteau de plumes ? Je pense de suite au corbeau mais je n’ai pas trop le temps d’approfondir, Morphée m’appelle et peut-être que la nuit me donnera un élément de réponse. Je voulais juste te faire part de ma petite question. Voilà

    J'aime

    • Je dois t’avouer que je me suis posée la même question vis à vis du manteau. Je n’en ai parlé ni ici ni dans la vidéo mais dans un coin un peu brouillon de mon tarot journal j’ai noté « Manteau de plumes -> plume = air = communication = communication avec les dieux ??? »
      Voilà, c’est à creuser bien sûr, comme tout dès que ça concerne le tarot 😉

      J'aime

  2. Merci pour ton analyse d’une lame du Druidcraft Tarot. Je pensais qu’il allait être oublié et je vois que non alors que c’est le seul jeu de tarot que j’utilise quand je peux. J’ai hâte de voir la vidéo pour approfondir cette lame 🙂

    J'aime

  3. J’aime bien ce que tu as développé sur le « cadre » et les lois, je crois que je suis passée à côté parce que la multiplicité des cartes est certes intéressante mais conduit aussi à se restreindre…. du coup, je vais sans doute me consacrer à un seul jeu la prochaine fois, je pense.
    Sinon, je crois que tu as mis réceptrice pour la main droite, alors que tu voulais sans doutes dire émettrice… (parce que là, les deux mains sont réceptrices :D). encore un truc que j’ai juste évoqué, mais pas développé… oui, vraiment, une semaine par lame, finalement, ça sera bien !!!

    J'aime

    • Héhé oui, j’ai fait une coquille pour la main droite (du coup, ce que je dis n’a pas vraiment de sens ><"), je vais corriger ça de suite 🙂
      Utiliser plusieurs jeux, c'est aussi avoir plusieurs sources d'informations, alors forcément, on n'est pas exhaustif pour chaque carte 🙂
      Utiliser une seule carte c'est pas mal, mais du coup tu n'as qu'une seule vision de la chose :/
      Je pense que je vais continuer à alterner entre utiliser 1 et plusieurs cartes ^^
      Choisir deux jeux peut être un bon compromis aussi, à réfléchir ^_^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s