[Review] The Camelot Oracle


Camelot oracle image titre

Aujourd’hui je vous présente un jeu que j’aime beaucoup et qui, je trouve, passe un peu inaperçu sur le web. The Camelot Oracle est un hybride, un oracle qui peut être divinatoire mais qui surtout est un formidable outil de connaissance de soi et de développement basé sur le travail avec les archétypes de la légende arthurienne et du cycle du Graal. Il a l’avantage de marier le développement de soi avec cet aspect magique, sacré d’Avalon. Cette review est un peu décousue, je m’en excuse par avance, en ce moment j’ai du mal à faire passer mes idées de façon fluide.

01-Infos pratiques

Auteur : John Matthews

Illustrations : Will Worthington

Éditeur : Connections

Année de sortie : 2012

Langue : Anglais (pas de version traduite à ma connaissance malheureusement)

Thème : La légende Arthurienne et le cycle du Graal

Présenté sous forme de coffret, The Camelot Oracle contient, dans une boîte en carton rigide, un livret de 128 pages, un plan des Terres d’Aventures et 40 cartes. Un petit kit complet qui vous permettra de réaliser vos tirages. De façon générale, la qualité (matérielle) du coffret est plutôt pas mal pour un objet « mass market ». Sur internet on trouve ce coffret pour une quinzaine d’euros ce qui est dans la moyenne pour ce type de jeu.

 

Les cartes

Le jeu se compose de 40 cartes, 32 cartes personnages et 8 cartes chemins. On a donc 32 personnages archétypaux tirés de l’univers Arthurien, des cartes richement illustrées et colorées, franchement magnifiques. Si vous aimez le travail de Will Worthington, vous apprécierez ces illustrations. John Matthews n’a pas inclus tous les personnages de cet univers, cela aurait été impossible tant ils sont nombreux. Si j’aurais aimé voir Morgause par exemple, je comprends ses choix qui ont pour but d’avoir 32 archétypes avec lesquels travailler. Notez tout de même qu’il y a beaucoup plus de cartes masculines que féminines.

Les 8 cartes chemins représentent chacune un cheminement personnel dans le cadre d’une situation donnée. Chaque chemin mène vers un lieu-archétype (présent sur la carte des Terres d’Aventure) et comporte les caractéristiques d’une quête-type telle qu’on peut la trouver dans les légendes Arthurienne. Le principe est assez simple, il existe un certain nombre de façon d’aborder une situation et à chaque fois cela correspond au cheminement d’une quête. Ces cartes sont en bleu et blanc, plus stylisées que les cartes personnages mais très esthétiques néanmoins et relativement détaillées.

Cartes chemins

En tant qu’objet, les cartes sont d’une taille standard, faciles à prendre en main. La qualité ne vaudra jamais celle du tarot Arthurien par exemple mais comparé à d’autres jeux, ce n’est pas mal du tout. Rien de totalement délirant non plus hein, le dos est basique mais joli, les bordures un peu présentes (surtout si vous n’aimez pas ça en général) et non découpables à cause des cartouches qui contiennent les titres des cartes mais globalement rien de bien grave et surtout rien qui n’empêche l’utilisation du jeu (pas comme le grammage ridicule du Wildwood tarot …).

Dos des cartes

Le livre compagnon

Le livre compagnon du jeu est très bien organisé. Après une mise dans le contexte de la légende Arthurienne et une introduction dans laquelle John Matthews explique ses parti-pris en matière de choix des archétypes, les différents éléments du jeu sont présenté en détail. L’auteur propose ensuite un pas à pas pour l’utilisation du jeu. Le chapitre suivant, dédié à la méditation, reprend les bases et propose 3 méditations guidées. Enfin, le livre offre une bibliographie complète. Voilà pour l’aspect général de la bête.

Livre compagnon

Si on regarde plus en détail la façon dont est présentée la partie qui traite des cartes, on découvre que chaque carte personnage est traitée sur une double page où l’on trouve la représentation de la carte, le nom du personnage, un mot-clé ainsi que ses caractéristiques. On trouve également un paragraphe qui présente le personnage de façon succincte et donne des pistes de recherches.

Le plus important peut-être dans l’utilisation de cet oracle ce sont, d’une part le paragraphe dans lequel le personnage parle à la première personne en tant que champion et les questions qu’il pose en tant qu’opposant (pour en savoir plus, rendez-vous dans « Utilisation des cartes » un peu plus bas. Le monologue du champion permet au personnage de se présenter, de donner ses points forts et ses points faibles en tant qu’archétype auquel on s’identifie et aussi quelques conseils en tant que guide.

L’opposant pose une question pour chaque lieu vers lequel la carte chemin que vous avez tirée vous dirige. Il ne s’agit pas de questions négatives mais plus de remises en question, d’un autre éclairage sur la situation qui vous permet d’avancer de manière constructive.

Enfin, John Matthews propose dans un encadré des informations visant à travailler avec l’archétype du personnage à travers la méditation.

page de personnage

Les pages traitant des chemins sont moins développées mais claires et de toute manière très bien complétées par une double page pour chaque destination. Du coup on a à la fois l’analyse du cheminement et celle de la destination. Ne dit-on après tout pas que le voyage est aussi important que la destination ?

pages des chemins

Côté lieux, chacun dispose d’une double page comme pour les personnages, on retrouve la représentation du lieu telle que présente sur le plan des Terres d’Aventure, le nom du lieu, la direction à prendre à partir de Camelot, un mot clé et les caractéristiques de l’endroit. Ensuite un paragraphe présente, ici encore, succinctement le lieu. Dans le cadre du tirage, c’est la partie qui traite de la guidance apportée par l’archétype qui vous intéressera surtout, un conseil pour chaque domaine de la vie. On retrouve également l’encart pour méditer avec chaque lieu-archétype.

Page de lieu

Au final, ce livre donne toutes les informations nécessaires pour travailler avec les cartes dans le cadre de la méthode proposée mais aussi des pistes intéressante sur les différents archétypes et les options qui s’offrent à chacun pour travailler avec eux.

utilisation des carte

Après avoir lu la présentation rapide de l’objet, vous vous demandez surement comment utiliser cet oracle. Si a priori les habitués des oracles « classiques » (si tant est que l’on puisse utiliser ce terme) pourront se sentir un peu perdu avec le combo plan x cartes personnages x cartes chemin, la technique de tirage proposée est plutôt simple. Pour commencer, je ne suis pas sure que l’on puisse parler de tirage, au moins pas de tirage classique. Ce jeu sert principalement à analyser une situation.

Tout d’abord, on part du principe que chaque situation dans la vie est une quête, quête qui correspond à l’un des 8 archétypes de cheminement proposés par les 8 cartes chemins. Dans chaque situation vous trouverez de l’aide et des blocages, ces derniers ne sont pas négatifs mais doivent vous permettre de régler vos problèmes et de surpasser vos faiblesses de façon constructive.

Battez les cartes personnages d’un côté et les cartes chemin de l’autre.

Tirez une carte chemin et lisez son histoire dans le guide. Chaque carte correspond à une destination sur la carte, votre destination et la façon dont vous cheminez pour la situation analysée. Mettez cette carte de côté.

Tirez une première carte personnage, c’est votre champion. Placez-le sur le plan des Terres d’Aventure au centre, à Camelot qui est le point de départ de votre quête.

Tirez ensuite une seconde carte personnage, c’est votre opposant. Placez-le sur le plan au niveau de la destination tirée plus tôt.

Votre quête est prête, il vous reste à l’interpréter. Pour cela, aidez-vous du guide.

Je vous propose ici un rapide exemple

Exemple de tirage - vue générale

Imaginons que votre question porte sur une promotion au travail, vous avez tiré la carte du chemin résolu qui mène à Avalon, Arthur est votre champion et Mordred votre opposant (oui, je sais, c’est comme dans l’histoire, c’est fait exprès 😉 ). Voyez comment le conseil d’Avalon lié au travail s’applique à votre situation, comment utiliser vos forces et les aides extérieures représentées par Arthur et posez-vous la question de Mordred liée à Avalon. Mélangez le tout et vous obtenez une image de votre situation sous la forme d’une quête avec ses conseils et ses remises en question ainsi qu’un aperçu de son issue. C’est beaucoup plus simple en pratique car le livre vous guide de A à Z 😉

Pour approfondir votre travail, vous pouvez également méditer avec lesdifférents archétypes.

Mon avis

Ce que j’ai aimé :

Je trouve ce système original. J’aime beaucoup l’utilisation des archétypes dans le développement personnel et spirituel. Le thème se prête bien au travail sur le soi, le principe de la quête apporte une part de sacré dans l’analyse de questions quotidiennes. On mélange l’analyse et la divination. Le livre est très bien fait, j’ai adoré la partie méditation qui approfondit grandement le travail avec les cartes et les lectures conseillées sont plutôt diverses et riches.

Les cartes sont absolument magnifiques, le plan très chouette, j’ai adoré re-découvrir certains archétypes et leurs histoires, la mise en bouche proposée par le livre m’a permis d’aller chercher plus loin. John Matthews ne dénigre pas le caractère chrétien de l’univers d’Arthur et du Graal, il en parle de façon objective ce que j’ai apprécié (ou plutôt, j’ai apprécié que ce jeu de serve pas de support à une christianophobie qui peut exister dans les milieux païens).

Ce que j’ai moins aimé :

L’absence de certains personnages ou lieux que j’aime beaucoup et ce même si je comprends les choix de l’auteur (Morgause, Tristan et Iseult, Tintagel … par exemple) m’a fait tout drôle. La bordure des cartes qui n’est pas « trimable » n’est pas du plus bel effet et un tranchage argent aurait été topissime. Le plan, bien qu’avec un grammage correct, demande à être plastifié pour une utilisation intensive.

Voilà, j’espère que cette review n’est pas trop en vrac à votre goût et qu’elle vous aura permis de découvrir ce très bel oracle. Rassurez-vous, John Matthews explique son fonctionnement bien mieux que moi 😉

Camelot oracle 1 (2)

Publicités

12 réflexions sur “[Review] The Camelot Oracle

  1. Merci pour cette review super détaillée, qui m’a permis d’avoir un avis sur ce jeu pour lequel j’hésitais… et je n’hésite plus 🙂
    Valiel, sur BD… il est à 16 euros et des brouettes… 😉

    J'aime

    • Contente qu’elle t’ait aidée à te décider, c’est vraiment un jeu sympa et plein de potentiel, d’autant plus si tu ne t’arrêtes pas aux idées du bouquin pour l’utiliser (la magie des archétypes !) 😉

      J'aime

  2. Bonjour 🙂

    Je découvre ce blog aujourd’hui et je le trouve très bien fait!

    Je découvre ce jeu et je dois avouer que le côté archétype m’intéresse beaucoup…y a-t-il d’autres jeux se basant sur ce principe ci? Ou encore celui qu’il y ai des méditations visualisations?

    Bref, je compte bien lire les autres articles mais si vous pouvez m’éclairer dès maintenant, ce serait avec plaisir 🙂

    J'aime

    • Ravie que mon petit bout d’univers virtuel vous plaise 🙂
      Il y a pas mal de jeux basés sur les archétypes, presque tous en fait quand on y pense. Par contre, ce système précis champion-opposant-chemin est original et unique au Camelot (il me semble, après, il fera peut-être des émules ;)). Les jeux proposant des méditations sont peut-être un peu plus courant. Là, comme ça, je pense à Féminitude pour le côté archétypes (féminins) et parce que je l’utilise en méditation également. Il faudrait que je replonge dans le livre d’accompagnement (que je n’ai pas ouvert depuis sacrément longtemps) pour voir s’il propose les mêmes types de pistes (sur la méditation notamment) que celui du Camelot Oracle.

      J'aime

      • Oh merci, je ne connaissais pas cet oracle et le jeu semble vraiment très beau! Du moins à mon goût ^^
        En plus j’ai tiré une carte en ligne, et je suis tombée sur la mystérieuse…qui est pour moi une invitation à me diriger vers ce jeu d’autant plus 🙂

        Je vais m’y pencher 😉

        Avec l’oracle de camelot, j’ai du mal avec l’univers du roi arthur (je n’y connais rien, à part les bases comme tout un chacun), par contre ce qui me parle c’est le côté: jeu dont vous êtes le héro…à voir, en fonction de son prix, si je me fais ce petit plaisir à Noel ^^

        J'aime

  3. Je suis les travaux de l’artiste et de l’auteur, donc j’avais pisté ce jeu-ci, mais même en anglais finalement je trouve que peu de gens en ont parlé. Du coup j’ai été bien étonnée de le trouver chez toi 😉 J’aime le principe, et il est sur ma wishlist depuis un bail. Ta review est plutôt « extensive » ! 😉

    J'aime

    • Idem, j’ai vraiment trouvé qu’on lui accordait peu d’attention à ce jeu. C’est dommage, parce qu’à moins de suivre activement les créateurs, on passe à côté alors qu’il est plein de potentiel et bien plus original que le Wildwood tarot par exemple, dont on a beaucoup plus parlé (j’adore le Wildwood cela dit :P). J’ai trouvé ça d’autant plus étonnant que le travail avec les archétypes est très « à la mode » chez les anglosaxons ces derniers temps.
      Je ne sais pas si ma review est extensive (moi j’ai l’impression d’un truc en vrac XD) mais je l’ai voulu assez complète, justement parce que peu de blogs traitent du Camelot ^^

      J'aime

      • Complète je t’assure, et finalement plutôt très structurée 😉 Tu as vachement forcé les traits pour compenser un flou dans ta tête, mais en te lisant, c’est pas flou du tout ^^

        Et grâce à toi j’ai enfin un aperçu du jeu comme je cherchais. Si je le trouve en promo pas cher… je verrais si je peux me laisser tenter malgré mes maigres moyens. Parce qu’il pourrait aussi me donner du grain à moudre pour mes propres jeux en cours 😉

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s