Un jeu oublié, un cutter & une tasse de thé


Il y a un peu plus d’un an, via le boulot, j’ai récupéré pour pas trop cher des jeux de cartes divinatoires : plusieurs exemplaires de mon adoré Tarot Arthurien dont il ne reste plus que le mien et un en rab et surtout 5 exemplaires du Tarot Runique dont je vais vous parler aujourd’hui. Ce « tarot » qui est en fait un oracle avec un système propre n’est pas arrivé dans ma vie au bon moment, pour faire simple, tout partait en cacahuète. Alors après avoir offerts, vendus ou troqué mes exemplaires en rab, j’ai fini par vendre aussi mon propre exemplaire. Cela ne pas fait ni chaud ni froid, je ne m’en étais pas beaucoup servi, je n’avais pas accroché, il représentait une période que je voulais laisser derrière moi. Fin de l’histoire a priori.

A priori, parce qu’en faisant du tri à l’occasion de mon grand ménage de Samhain, j’ai eu la surprise d’en retrouver un exemplaire au fond d’un placard ! J’étais persuadée de ne plus avoir d’exemplaire alors imaginez mon étonnement. Je ne crois pas vraiment au hasard, pour moi il y a les probabilités et les signes. Ce tarot c’est un signe, surtout à un moment où j’arrive enfin a regarder les mois compliqués qu’il a représenté et où je retravaille à nouveau pas mal avec les Runes. Je me souviens ne pas voir totalement accroché avec des dessins, alors qu’aujourd’hui, c’est un énorme coup de cœur. De la même façon, je ne me retrouvais pas dans l’organisation des cartes que je trouve brouillonne et qui fait totalement sens aujourd’hui. Bref, vous l’avez compris, le timing n’était pas le bon et l’Univers m’a donné une seconde chance dont je profite pleinement.

Le Tarot Runique - cartes et livre
Le Tarot Runique

Si j’ai totalement craqué pour ce « tarot » oublié, un aspect me posait quand même un problème. Ce jeu est fait de la même façon que le Wildwood tarot, un carton pas super épais et surtout de larges bordures qui me sortent par les yeux. Alors, comme pour le Wildwood, j’ai sorti mon attirail de bouchère hérétique (cutter, réglette, planche à découper) et je l’ai amputé de ces bandes blanches, d’un demi-centimètre. Comme pour le Wildwood, la chenille est devenue papillon et les images ont pris toute leur importance. C’est amusant parce que la plupart de mes jeux ont des bordures, et dans 99% des cas, cela ne me gène absolument pas bien au contraire. Seule différence ici avec le Wildwood, je n’ai pas arrondi les angles pour préserver une petite bordure colorée dont la couleur représente chaque type de carte. Au final, cela m’a pris une soirée, très tranquillement avec une tasse de thé et depuis, ce jeu ne me quitte plus.

Le Tarot Runique - Coffret
Le tarot runique

Pour ne pas m’arrêter là, j’ai aussi attaqué le coffret, pour détacher le livret de l’inutile morceau de carton qui le rendait peu pratique. C’est pas glamour, mais efficace.

Le Tarot Runique - coffret 2
Et hop, un livre sans le coffret qui prend de la place pour rien
Le Tarot Runique - Livret
Le livret est organisé comme ceux de chez Connections, l’éditeur UK

Je sais que pour certaines personnes, découper un jeu est un sacrilège. Pour moi, c’est comme une amputation (toute proportion gardée), un mal nécessaire dans certains cas. Je vous propose donc de jeter un rapide coup d’œil à ce jeu. Si cela vous intéresse, j’en ferais peut-être une review.

Le Tarot Runique - cartes des runes
Les cartes des runes, qui peuvent astucieusement remplacer un jeu en pierres.
Le Tarot Runique - cartes des runes 2
Un autre aperçu. En découpant les bordures, j’ai sacrifié les noms des runes, rien de bien grave.
Le Tarot Runique - cartes des solstices & equinoxes
Des cartes pour les solstices et équinoxes, de beau Greenmen qui décorent mon autel.
Le Tarot Runique - cartes des saisons
Un aperçu des autres cartes, après les runes, il y a également 4 « suites » en fonction des 4 festivals solaires. C’est bien fait, un peu tarotesque dans l’idée.

Voilà, vous en pensez quoi ? vous l’avez ? vous aimeriez le trouver ? ou pas ? Je ne suis pas sure qu’il « parle » des masses aux puristes des runes mais pour moi qui les utilise de façon « amateur », c’est un joli jeu et un outil intéressant 🙂

Publicités

2 réflexions sur “Un jeu oublié, un cutter & une tasse de thé

  1. Ce jeu m’a été offert en cadeau, et j’ai toujours plaisir à l’utiliser, même si il ne constitue pas mon « tarot de base »…
    Mais ta façon de le « tuning » que tu en as fait est impressionnant : j’avoue que çà fait énormément ressortir les images.. cela change beaucoup, et je sens que je vais m’approprier ton idée, histoire d’ouvrir de nouveaux horizons…

    J'aime

    • Je suis encore en train de l’apprivoiser, cela me prend toujours plus de temps pour les oracles que pour les tarots, mais je sens que cela sera un fidèle compagnon 🙂
      C’est vrai que c’est fou ce que l’absence de bordures fait ressortir les images ! Et au final, pour la découpe il y a souvent plus de peur que de mal donc ça vaut vraiment le coup de se lancer ^_^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s