Shopping sorcier alternatif – Quelques conseils pour chiner éso & futé !


En ce moment, je suis peu présente ici et encore moins sur la chaine sur laquelle je n’ai rien mis en ligne depuis des mois. Ce n’est pas vraiment que je manque d’inspirations pour de nouvelles vidéos, simplement, je n’ai pas le temps. Ou plutôt, je choisis d’utiliser le temps limité dont je dispose autrement. Mettre une vidéo en ligne c’est assez long, il faut trouver le sujet (ce qui est certes, assez rapide), filmer (et souvent re-filmer pour cause de téléphone qui sonne/chat affamé/facteur qui apporte un recommandé…etc) à un moment de la journée où la lumière n’est pas trop catastrophique (et donc pas de nuit depuis que mon spot m’a lâchement abandonné), éditer, et uploader. Tout cela est chronophage à une période où j’aimerais pouvoir caser 72h dans une journée.

Bloguer est un peu plus simple car au final, taper un article est plus rapide, même en prenant de jolies photos que filmer une vidéo puisque je peux le faire pendant ma pause de midi au besoin. Bref, je ne suis pas pour autant très active ici. Lancez-moi des tomates (j’en ferais une salade, miam !).

Bref, aujourd’hui, on va parler chine (pas le pays, mais bien l’activité, que dis-je, le sport dominical). Ceux d’entre vous qui me suivent sur Insta voient défiler tous les dimanches, les butins de mes chasses aux trésors, j’en ai même fait un album sur facebook. Je suis addict et je ne me soigne surtout pas. Le but de cet article n’est pas de vous régurgiter le contenu de mon flux Instagram, mais de vous donner quelques idées/pistes/conseils pour dénicher de petits trésors pour votre pratique païenne, votre autel, votre collection de cartes autrement qu’en boutique éso et plus spécifiquement sur ces merveilles de civilisation et de consommation durable que sont les vides-greniers.

928551_247201918808638_1164561695_n
Le Thoth Tarot et un sautoir en oeil de tigre, déniché sur un vide-grenier l’été dernier

1. Organiser un dimanche chine

  • Chiner ne s’improvise pas. La chine, c’est un pays un sport, cela se prépare un peu comme un marathon. Si vous voulez optimiser vos chances de dénicher la perle rare, il faut être organisé et efficace.

  • Tout d’abord, préparez votre itinéraire dominical. Vous trouverez la plupart des vide-greniers sur ce site, il ne vous reste qu’à choisir où aller en prenant quelques données en compte :

  • Plus tôt vous arrivez, plus vous aurez de choix. Regardez bien l’heure de début du vide-grenier (pour les visiteurs) et essayez d’arriver à l’ouverture du site au public. Personnellement, j’ai remarqué qu’après 10h30, les chances de trouver des trésors s’amenuisent grandement. Sachant que je parle de « trésors » en général, pour les objets éso, les tarots et autres pierres, en général, cela part moins vite. (mais si vous êtes autour de Bordeaux, il faudra tout de même me prendre de vitesse 😉 ).

  • Les plus gros vide-greniers ne sont pas les plus intéressants. Essayez de privilégier les manifestations réservées aux particuliers (ou en tout cas, celles qui compterons plus de particuliers vidant leurs garages que de pro).

  • Établissez un itinéraire, notez les adresses, imprimez les plans, sortez le GPS. Le but n’est pas de vous ruiner en essence avec des détours inutiles. Notez tout dans un petit carnet, il vous permettra aussi de consigner les bonnes adresses pour l’année suivante.

  • Munissez vous de sacs à dos, de paniers ou de totes bags. Il faut que vous puissiez transporter vos trouvailles de façon confortable.

  • Prévoyez de l’argent liquide et… de la monnaie !

  • Et surtout, mettez des chaussures et des vêtements confortables.

haul tot
Butin de cet après-midi, je n’avais pas prévu de chiner vu le temps, mais j’ai profité d’un rayon de soleil pour partir à la chasse au trésors…

 

2. Bien chercher (et trouver) des objets éso sur un vide-grenier

Si les points étaient quelques idées générales pour les chineurs en herbe, je veux aborder ici quelques spécificités liées à la chine d’objets éso en général (livres, tarots, pierres, bols tibétains…etc). La première chose à faire est d’aller faire un tour sur le bon coin, regardez où se situent les objets qui vous intéressent, s’ils n’ont pas trouvé preneur, les vendeurs profiteront peut-être d’un vide-grenier pour s’en défaire.

Profitez-en au passage pour vous faire une idées des prix du marché, à la fois pour l’objet neuf et d’occasion, notez tout cela ainsi que votre budget perso pour cet achat. Si l’objet que vous recherchez est fragile, munissez-vous de papier bulle/journal. Mieux vaut prévenir que guérir.

Une fois sur place, j’ai quelques trucs qui peuvent vous aider à trouver ce que vous cherchez plus rapidement. En effet, la présence de certains objets sur un stand peut être annonciatrice d’une belle découverte.

  • En général, on trouve facilement des bijoux en pierres semi-précieuses, quelque soit le stand mais vous avez plus de chance de tomber dessus quand quelques objets ethniques sont également à vendre.
  • Les gens (jeunes ou parents en général) qui revendent des livres de fictions pour jeunes adultes sur les vampires, la sorcellerie… etc revendent aussi souvent leurs tarots/oracles s’ils en ont, car cela accompagne la fin de quelque chose qui au final n’était qu’une phase. Ce n’est pas toujours le cas, mais très souvent.
  • De la même façon, un stand qui propose des objets de relaxation, bien-être… etc aura peut-être également quelques livres intéressants en stock sur l’astrologie, le feng shui ou les tarots.
  • Les vendeurs qui vident de toute évidence leur grenier dans le but de faire de la place et qui ont de TOUT sur leur stand (du hochet pour bébé, aux bouquins de fac en passant par un meuble TV et une ribambelle de livres) se débarrassent en général à bas prix d’anciennes pierres et cristaux (collections des enfants devenus grands, souvenirs de voyage… etc).
  • Quand vous voyez un jeu de tarot sur un stand (ou un livre sur ce thème), n’hésitez pas à bavarder avec le vendeur. Beaucoup n’ose pas apporter toute la bibliothèque éso qu’ils souhaitent liquider et en discutant, on peut faire de belles découvertes (et rencontrer des gens très chouette!).
haul
Une partie de ce que j’ai ramené le WE dernier, cela valait le coup de se lever tôt : panier, service à thé, cristaux et bijoux en pierres semi-précieuses au programme !

 

3. Négocier, marchander pour ne pas se ruiner

Comme je l’ai dis au début de l’article, il est important de préparer un minimum une chine, notamment sur le plan financier. Soyez donc armé d’argent en général et de monnaie en particulier. Ayez une idées des prix neufs, d’occasion, de la disponibilité (notamment des tarots qui ne sont plus édités) et surtout déterminez votre prix plafond pour chaque objet recherché.

Sachez également qu’en théorie, sur un vide-grenier, tout se négocie. En pratique, c’est un peu plus compliqué, vous saurez au feeling (ou en tentant votre chance dans un premier temps) si le vendeur est prêt à baisser son prix et de combien. Ne laissez pas trop éclater votre joie quand vous trouvez quelque chose sous peine d’être moins convaincant ou alors allez-y franc jeu. Perso, quand je trouve LE truc, je ne peux pas m’en empêcher, j’exulte (option mini danse de la victoire), ce qui en général 1) attendris les vendeurs (ou leur fait peur, je n’ai pas encore déterminé avec certitude) et 2) les rassurent, le tarot chéri de grand-maman a trouvé une maison dans laquelle il sera aimé <3.

Chacun sa technique.

Perso, je négocie presque tout, sauf quand vraiment le prix justifie de ne pas le faire (exemple, mon Grand Eteilla de ce matin à 2€) mais dans une proportion raisonnable (ma mère par contre, est un vrai requin pour ça, j’aimerais bien voir comment elle s’en sortirait dans un souk d’ailleurs…).

11055843_908343799210574_2031052781_n
Trouvailles minérales il y a quelques temps

4. Que trouve-t-on sur un vide-grenier ?

De tout ! Quelques pistes cependant de bricoles que j’ai trouvées/vues au cours de mes escapades…

  • Des jeux de tarot et oracles neufs, d’occasion, récents, anciens…etc
  • Des livres éso, sur la spiritualité, les religions, les mythes
  • Des bols tibétains, cloches, clochettes, gongs
  • Des bijoux en pierres semi-précieuses
  • Des pierres et cristaux
  • Des boîtes en bois où ranger vos cartes, pierres, pendules…etc
  • Des pendules, baguettes de sourcier
  • Des chaudrons en cuivre, en fonte ou en céramique
  • Des tasse à thé parfaites pour la tasséomancie
  • Des lutrins, carnets de toutes tailles, plumes et encres
  • Des bols d’offrandes, des statuettes, des tentures ou tapisseries
  • De petites tables ou guéridons qui font d’adorables autels
  • Des cranes d’animaux, animaux empaillés, cornes, peaux
  • Et des milliers d’autres choses !
crystal
Un bel amas de cristal de roche, rencontré sur un vide grenier et ramené à la maison pour 1€

 

Voilà grosso modo mes quelques modestes conseils. Seule la pratique vous permettra de voir où et comment trouver les plus beaux trésors (éso ou non), chiner c’est un peu comme le tarot, il y a une part de « science » mais aussi une grande part d’intuition !

Si vous avez des questions (je ne pense pas avoir été exhaustive ^^ »), des conseils pour les chineurs en herbes … etc les commentaires n’attendent que vous !

Belle soirée !

etteilla
Zoom sur le Grand Etteilla déniché ce matin, la boîte est en miettes, j’ai re-relié le livret et les cartes étaient en bon état 🙂
Publicités

10 réflexions sur “Shopping sorcier alternatif – Quelques conseils pour chiner éso & futé !

  1. Hello! Mille mercis pour cet article! Il est super intéressant! Je suis une chineuse invétérée depuis l’enfance grâce à mes parents 😉 Par contre, je n’ai jamais osé chiné de choses qui sont trop « éso » (et je n’en vois pas souvent par chez moi) car j’ai peur de la charge énergétique qu’ils contiennent… Qu’en penses-tu? Tu leur fais un « nettoyage » avant de les utiliser? Comment faire? Peut-être pourras tu m’aider sur ce point? Merci en tout cas pour ton blog et ta chaîne ^^

    J'aime

  2. Je n’ai pas trouvé de carte divinatoire à la « grande braderie » Lilloise, (qui contient un quartier « vide grenier ») par contre, j’y ai dénicher un oeuf en oeil-de-faucon qui depuis ne quitte jamais mon bureau (excepté les nuits de pleine lune, pour faire un bain de lumière bénéfique)
    Mais il faut dire qu’à l’époque, je cherchais des minéraux de toute structure. Je ne doute pas qu’à la prochaine braderie, je puisse pas trouver mon bonheur… Après tout, dans cette grande ville, on peut trouver pas moins de 2 boutiques ésotériques qui tournent depuis des années… Si c’est le cas, les gens doivent avoir quelques objets intéressants à se débarrasser si cela au fond ne leur convient pas…

    J'aime

    • Oh, la grande braderie de Lille ! Je rêve d’y aller faire un tour un jour !
      Tu as dû y trouver de vrais trésors ! Je ne doute pas que des tarots et oracles puissent y être dénichés en cherchant un peu 😉

      J'aime

  3. Des cartes de tarot j’en ai jamais vu sur les vide grenier, pourtant j’ai l’oeuil et le bon! De meme que les livre eso…. Bon cela dit faire les vide grenier avec mes marmots c’est… Sportif,! J’arrive a faire de belle trouvaille comme ce petit chaudron a fort pouvoir de suggestion, n’est ce pas ;). Faudra qu’on ce fasse une virée un de ses 4 enssemble (suis sur bordeaux aussi)…. Ou pas lolll

    J'aime

    • Oula oui, les vides greniers avec des p’tits bouts ce n’est pas de tout repos ! On trouve pas mal de jolis chaudrons en effet, j’en ai vu un très chouette le WE dernier d’ailleurs (mais j’essaie de stopper ma collectionite aiguë de chaudrons alors j’ai résisté ^^). J’ai aussi remarqué que l’on trouve plus de tarots sur le bassin (m’enfin, ce ne sont que mes petites stats perso :P). Pourquoi pas faire une petite sortie entre bordelaises ? J’ai un emploi du temps un peu à la noix surchargé compliqué mais ça pourrait être cool 🙂

      J'aime

      • Sur le bassin? Je vais rarement aussi loin mais je devrai ! Coter emploi du temps bizzard je ne suis pas en reste, il change toute les 6semaines! Mais au vu de la « coolitude » de l’idée je pense qu’on poura arriver a se trouver un moment (pas forcement en broquante d’ailleur)

        J'aime

        • Pareil, le bassin c’est plus rare mais c’est là bas que j’ai trouvé mon Thoth notamment 😉
          Oui, si on ne se limite pas aux VG, on devrait trouver un créneaux 🙂

          J'aime

  4. Personnellement je trouve rarement de tarots divinatoires en vide grenier, et pourtant c’est pas faute de faire tous les vide grenier des villes alentours (j’habite le Var).
    Je sais pas ce qu’il en est pour vous mais généralement je tombe sur de simples tarot à jouer. Sinon je suis tombée une fois sur un tarot de Marseille, un Oracle Belline, un tarot Vision Quest ou un Tarot égyptien (inintéressant car incomplet) et enfin « Les cartes divinatoires du Karma. Bon j’avoue c’est déjà pas mal. En ce qui concerne les livres sur le tarot je suis aussi rarement tombé dessus.
    Les gens se débarrassent peut-être plus de leurs cartes vers Bordeaux 🙂

    J'aime

    • C’est vrai que l’on croise plus souvent des tarots à jouer que des cartes divinatoires, je pense que ce sont simplement des objets dont on ne se débarrasse pas aussi facilement que cela ^^
      Vous avez déjà croisé pas mal de cartes ! Pour les livres, il faut bien chercher, ils sont souvent glissés entre un « Précis des remèdes de grand-mères » et le dernier tome de « Twilight » lol mais il y en a, souvent plutôt orienté débutants cela dit ^^
      En tout cas, je ne sais pas si les gens se débarrassent de leurs cartes plus sur Bordeaux et sa région qu’ailleurs, mais c’est vrai que je croise pas mal de jeux lors de mes sorties dominicales 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s