Calendrier païen 2015

Petite pause dans ma journée emails

Pendant mon absence, je n’ai pas pour autant chômé. Dans les prochains jours, plusieurs des articles que j’ai tapé seront mis en ligne à raison d’un ou deux par semaine. En attendant, je vous propose de découvrir l’un de mes petits projets de début d’année : un calendrier.

Cette année, plutôt que d’acheter un calendrier, j’ai choisi d’en créer un. Alors certes, il n’est pas « super design », mais il correspond bien à mes besoins. Il n’est pas bourré d’infos païennes, en fait, il contient juste les dates des sabbats, des pleines et des nouvelles lunes ainsi qu’une jolie citation chaque mois. Cela me laisse pas mal de place pour écrire et cela en fait un objet pratique (pour moi en tout cas) et il est relativement neutre.

Je vous propose de télécharger ce calendrier à imprimer au format pdf en cliquant sur le bouton ci-dessous. Janvier est passé et février presque terminé mais vous pourrez toujours l’utiliser de mars à décembre 🙂

telecharger calendrier païen

Voilà, j’espère que cela vous plaira/sera utile. N’hésitez pas à me dire ce que vous en penser dans les commentaires et quel est votre mois favori sur ce calendrier. Perso, j’ai une préférence pour novembre et avril ^_^

Publicités

Et si on plastifiait ? Episode 2 : En fait on va plutôt vernir

Plastifier, vernir, quelle différence ? Honnêtement ? Aucune idée. Il y a bien des différence dans la composition des sprays mais mes connaissances en chimie ne sont pas assez étendues pour vous en dire plus. Par contre, je peux vous dire qu’il y a des grandes chances pour qu’un même procédé change de nom commercial pour être vendu beaucoup plus/plus cher.

spray OC

Au final, impossible de mettre la main sur du spray plastifiant hier (merci les infos stock des sites web « en temps réel »). C’était la seule méthode que j’avais eu le courage d’utiliser sur des cartes jusqu’à présent mais ce matin, en allant chercher un détecteur de fumée (oui, je sais, ma vie est trépidante ^^), j’en ai profité pour regarder en détail les autres sprays. Peinture ? Nan. Dissoucolle ? Joker ! Vernis ? Et pourquoi pas ? Après tout, je me sers de vernis en bombe pour les loisirs créatifs, je n’ai juste jamais eu le courage d’en appliquer sur mes cartes (parce que vernis, ça fait peur alors que plastifiant, c’est rassurant… Je suis manipulée par le marketing des magasins de bricolage. C’est un comble.). Du coup, à la place d’un « plastifiant » satiné, j’ai opté pour du vernis brillant adapté et j’ai économisé l’équivalent d’un deck (en version anglaise, mais quand même !). Il faut vraiment que je compare les compo à tête reposée parce que sur les forums de JDR, j’ai trouvé pas mal de discussions sur le sujet (ils plastifient aussi leurs cartes pour les faire durer).

spray OC 3

J’ai donc réalisé le premier test (dehors, parce que ça sent horrible) et c’est plutôt concluant. Alors forcément, c’est brillant mais le rendu est vraiment bien, j’espère que cela vieillira bien. Pour le test, j’ai bombé la carte qui décore la boîte dans laquelle sont rangées les cartes. C’est plutôt pratique cette carte en extra, cela permet de voir le rendu sur les illustrations (en l’occurrence, sur celle du Cygne) et les couleurs et de comparer avant/après. Je vais donc m’occuper des cartes cet après-midi en essayant de filmer la procédure pour vous monter une petite vidéo 🙂

spray OC 2

Concours Saveurs Durables : c’est bio, local, vegan et… les votes sont ouverts !

Facebook - votez pour moi !

Bonjour à tous, le post d’aujourd’hui n’a rien à voir avec la spiritualité, le paganisme ou la sorcellerie, promis, j’en ai quelques uns dans mes tiroirs pour la suite 😉

En ce moment se déroule un concours de cuisine vegan, locale et durable organisé par Saveurs Durables. Le but ? élaborer un dessert d’automne gourmand, vegan, sans chocolat ni café et surtout à base d’ingrédients bios et locaux.

Je participe à cette belle initiative avec mon autre blog, Tasse à Thé et une recette de fondants d’automne à la citrouille et aux marrons glacés et j’ai besoin de vous ! Oui, toi aussi là bas, au fond, qui te caches derrière ton écran, j’ai besoin de TOI !

L’un des finaliste sera en effet désigné par les votes du public (donc vous ^^) et, devinez quoi ? Ils viennent d’ouvrir et n’attendent que vous (et oui, toi aussi, au fond à gauche, toi aussi !). Alors, je ne vais pas vous mentir, le top, c’est quand même que vous votiez pour ma recette de Fondants d’Automne Citrouille-Marrons, ce serait vachement sympa ! Mais en même temps, si vous avez un coup de cœur pour une autre des merveilleuses douceurs proposées (et il y en a… miam !), je ne vous en voudrais pas, le but c’est quand même d’alimenter ce beau projet !

Et si au passage, ma recette est sélectionnée pour aller en finale, tant mieux !
Alors à vous de jouer et surtout, de voter !!! ❤

=> VOTEZ ICI ! <=

Découvrez ma recette sur Tasse à Thé
=> FONDANTS D’AUTOMNE CITROUILLE-MARRONS <=

Facebook - votez pour moi !

Un grand merci d’avance à tous ceux et toutes celles qui voteront pour mes petits fondants ! et surtout, quelle que soit votre recette favorite, pensez à diffuser ce concours autour de vous ! ❤

Un jeu oublié, un cutter & une tasse de thé

Il y a un peu plus d’un an, via le boulot, j’ai récupéré pour pas trop cher des jeux de cartes divinatoires : plusieurs exemplaires de mon adoré Tarot Arthurien dont il ne reste plus que le mien et un en rab et surtout 5 exemplaires du Tarot Runique dont je vais vous parler aujourd’hui. Ce « tarot » qui est en fait un oracle avec un système propre n’est pas arrivé dans ma vie au bon moment, pour faire simple, tout partait en cacahuète. Alors après avoir offerts, vendus ou troqué mes exemplaires en rab, j’ai fini par vendre aussi mon propre exemplaire. Cela ne pas fait ni chaud ni froid, je ne m’en étais pas beaucoup servi, je n’avais pas accroché, il représentait une période que je voulais laisser derrière moi. Fin de l’histoire a priori.

A priori, parce qu’en faisant du tri à l’occasion de mon grand ménage de Samhain, j’ai eu la surprise d’en retrouver un exemplaire au fond d’un placard ! J’étais persuadée de ne plus avoir d’exemplaire alors imaginez mon étonnement. Je ne crois pas vraiment au hasard, pour moi il y a les probabilités et les signes. Ce tarot c’est un signe, surtout à un moment où j’arrive enfin a regarder les mois compliqués qu’il a représenté et où je retravaille à nouveau pas mal avec les Runes. Je me souviens ne pas voir totalement accroché avec des dessins, alors qu’aujourd’hui, c’est un énorme coup de cœur. De la même façon, je ne me retrouvais pas dans l’organisation des cartes que je trouve brouillonne et qui fait totalement sens aujourd’hui. Bref, vous l’avez compris, le timing n’était pas le bon et l’Univers m’a donné une seconde chance dont je profite pleinement.

Le Tarot Runique - cartes et livre
Le Tarot Runique

Si j’ai totalement craqué pour ce « tarot » oublié, un aspect me posait quand même un problème. Ce jeu est fait de la même façon que le Wildwood tarot, un carton pas super épais et surtout de larges bordures qui me sortent par les yeux. Alors, comme pour le Wildwood, j’ai sorti mon attirail de bouchère hérétique (cutter, réglette, planche à découper) et je l’ai amputé de ces bandes blanches, d’un demi-centimètre. Comme pour le Wildwood, la chenille est devenue papillon et les images ont pris toute leur importance. C’est amusant parce que la plupart de mes jeux ont des bordures, et dans 99% des cas, cela ne me gène absolument pas bien au contraire. Seule différence ici avec le Wildwood, je n’ai pas arrondi les angles pour préserver une petite bordure colorée dont la couleur représente chaque type de carte. Au final, cela m’a pris une soirée, très tranquillement avec une tasse de thé et depuis, ce jeu ne me quitte plus.

Le Tarot Runique - Coffret
Le tarot runique

Pour ne pas m’arrêter là, j’ai aussi attaqué le coffret, pour détacher le livret de l’inutile morceau de carton qui le rendait peu pratique. C’est pas glamour, mais efficace.

Le Tarot Runique - coffret 2
Et hop, un livre sans le coffret qui prend de la place pour rien
Le Tarot Runique - Livret
Le livret est organisé comme ceux de chez Connections, l’éditeur UK

Je sais que pour certaines personnes, découper un jeu est un sacrilège. Pour moi, c’est comme une amputation (toute proportion gardée), un mal nécessaire dans certains cas. Je vous propose donc de jeter un rapide coup d’œil à ce jeu. Si cela vous intéresse, j’en ferais peut-être une review.

Le Tarot Runique - cartes des runes
Les cartes des runes, qui peuvent astucieusement remplacer un jeu en pierres.
Le Tarot Runique - cartes des runes 2
Un autre aperçu. En découpant les bordures, j’ai sacrifié les noms des runes, rien de bien grave.
Le Tarot Runique - cartes des solstices & equinoxes
Des cartes pour les solstices et équinoxes, de beau Greenmen qui décorent mon autel.
Le Tarot Runique - cartes des saisons
Un aperçu des autres cartes, après les runes, il y a également 4 « suites » en fonction des 4 festivals solaires. C’est bien fait, un peu tarotesque dans l’idée.

Voilà, vous en pensez quoi ? vous l’avez ? vous aimeriez le trouver ? ou pas ? Je ne suis pas sure qu’il « parle » des masses aux puristes des runes mais pour moi qui les utilise de façon « amateur », c’est un joli jeu et un outil intéressant 🙂

Des news…

Depuis un long moment déjà, j’ai envie de changer un peu le format de mes posts ici, envie de revenir un peu à ce que j’ai pu faire il y a quelques années. En sommes, ne plus pondre uniquement des pavés soporifiques de longs articles de réflexion mais partager plus et sur des sujets plus « quotidiens ». Parce que les reviews, les longues tirades… etc c’est bien, mais je n’ai pas envie de m’arrêter à ça, pas envie d’être bloqué après quelques lignes parce que mon perfectionnisme à la noix me souffle à l’oreille « mais non, ne publie pas ça, ce n’est pas assez aboutit, ne dit pas ça comme ça, c’est étymologiquement incorrect ». C’est chiant, pas vivant sur le blog et pas dans mon mood du moment voilà.

Je vais donc vous parler de plein de trucs pas profonds pour deux yens, de petits bonheurs quotidiens, de trucs sorciéro-moldus parce que la vie ce n’est pas le paganisme/sorcellerie/spiritualité/religion/rituels/sacré (rayez les mentions inutiles) d’un côté et le reste de l’autre, hermétiquement séparé. Je ne veux pas d’un mur de Berlin dans ma vie (même si soyons honnête, le fameux mur n’était pas exactement étanche… bref).

Du coup, aujourd’hui, c’est news.

Sur le Tarot des Yeux d’abord, qui avance tout doucement. Après l’avoir terminé, je ne suis absolument pas contente de mes cartes de Cour, je reprends donc leur élaboration de zéro. Ça va prendre du temps de le mettre au point, mais quitte à bosser, autant le faire bien 😉 Et puis, les temps de latence, de repos créatifs sont importants pour moi. J’ai avancé assez vite sur une partie de la réalisation et un peu perdu mon souffle sur la suite, les esquisses n’étaient pas assez abouties, j’aurais dû prendre mon temps (d’autant plus que les cartes de Cour, je trouve ça pas simple du tout côté créa).

Espace de travail vue de trois quart
Elle est pas belle ma table ? Et bientôt, le meuble de droite (avec l’imprimante) sera remplacé par une rallonge en arrondi. Peut-être, on verra ce que ça donne ^_^

Côté pratique, Samhain est passé, tranquille et a apporté ma grisaille adorée, la pluie qui me berce si bien et leur copain le froid, un peu timide pour l’instant mais qui a déjà rechargé mes batterie d’animal polaire. C’est un fait, la chaleur et moi, on ne s’entend pas, elle me rend malade (physiquement : grippe, angine… etc pour moi, c’est en été). J’ai donc accueillit l’automne avec le plus grand des plaisirs. J’ai fait mon grand ménage de Samhain également et j’en ai profité pour changer un peu mon espace de travail aka ma chambre qui fait aussi office de bureau puisque grande (25m² environ, oui, je sais, locataire de studio parisiens, vous me maudissez. Moi j’vous aime quand même, promis). Rien de détonnant, juste envie de mélanger du vieux avec mes meubles neufs. Mon ancien bureau, blanc, aseptisé a laissé sa place et j’ai monté (en me bloquant le dos et avec l’aide de daddy) notre ancienne table de cuisine à la place. Pour la petite histoire, cette table je l’aime, d’amour, elle a appartenu à mon arrière grand-mère, a meublé notre cuisine quand j’étais petite avant d’accueillir mon fatras. Elle a une âme, toute douce et chaleureuse, elle a résisté à des décennies de marmites, de gosses, de déménagements. Bref, maintenant j’en profite au quotidien et son style contraste à merveille avec ma balle de bureau (je vous ferais peut-être un article dessus si ça vous intéresse, sur la balle hein, pas la table ^^).

tasse de thé
Qui veut du thé ? 😀

J’en ai profité pour rapprocher mes jeux, j’adore les avoir à portée de main, c’est plus pratique pour les tirages (que je fais sur ma table d’amûûûr du coup) et le travail au quotidien. Et j’ai aussi fait de la place, même si cela ne se voit pas vraiment au quotidien entre les tasses de thé, les cartes et autres papiers qui envahissent mon espace de travail. Mais au moins, j’essaie d’aller me coucher avec quelque chose de rangé. Je dors mieux.

Voilà, j’ai aussi relancé ma boutique (le Laboratoire de Sortilèges vous vous souvenez ? Maintenant, c’est tout simplement Siùlòir Aisling et c’est toujours sur ALM ^^) et mon blog de thé (tant qu’à boire du thé à longueur de journée, autant en faire quelque chose) en plus d’autres projets pro et perso. Je n’ai pas chômé, j’ai même eu le temps de retrouver un jeu perdu au fond d’un placard mais ça je vous ferais un article (petit) dessus 😉 (tout à l’heure si vous êtes sages !).

C’est fou, l’année est passée à la fois si vite et si lentement, un peu comme un torrent de boue, elle a tout emportée dans son élan pâteux. Elle a embourbé plein de relations, de motivations, de projets et a laissé cette impression de no man’s land. L’avantage c’est que cela a remis pas mal de choses à plat et que cela m’a redonné l’envie de partager activement avec le reste de l’humanité (ou au moins une partie, hier j’ai découvert #TeamNabilla sur twitter et j’ai failli en mourir, ça m’apprendra à vivre dans le monde doux et sucré de #LMP 😉 ).

Je me suis aussi bricolée une signature à coller sur les photos… etc que je publie, c’est pas grand chose mais je l’aime bien et après tout « Le bonheur est dans les détails ». Ce type de post vous plait ? vous êtes maso préférez mes pavés ? les deux ? Et pour ceux qui veulent prendre contact, échanger, partager, c’est par là 🙂

(Notez quand même que parfois, je mets 3 plombes à répondre, parfois non, parfois vous tombez dans mes spams, parfois la poste paume vos lettres… etc Les aléas de la vie quoi ^_^)

Siuloir Aisling - Filigrane photos