31 Jours de Tarot – Bilan du challenge

Le challenge 31 jours de tarot (31 Days of Tarot) s’est terminé dimanche après un mois de vidéos quotidiennes, c’est pour moi l’heure du bilan.

Siuloir Aisling - Yogi tea inspiration - 31 jours de tarot - Bilan
Pour apprendre, lis. Pour savoir, écrit. Pour maitriser, enseigne. Bocal d’inspiration rempli de citations Yogi Tea.

J’ai pendant longtemps eu du mal à poster de façon régulières sur la chaine. J’avais tendance à alterner les périodes d’hyper-activité avec des hiatus plus ou moins long. J’ai également toujours eu du mal avec les séries de vidéos, que j’abandonnais souvent en cours de route, faute de temps, d’inspiration… etc

Mais cette fois-ci, j’ai tenu le rythme jusqu’au bout. 31 vidéos, presque 31 jours (puisque j’ai pris le challenge au cours de la 1ère semaine) et surtout, pas de fausse note, pas de vidéo zappée. Franchement ? En dehors de l’aspect enrichissant du challenge qui m’a permis de découvrir plein de chaines et personnes géniales, autant chez les participants anglophones que francophones, ce challenge aura été une réussite personnelle.

Réussite cela vous semble peut-être énorme vu de l’extérieur, alors laissez-moi vous faire découvrir l’envers du décor…

Premièrement, janvier a été un mois difficile sur le plan personnel et familial. Cela a été dense et impossible à anticiper. Or, c’est le genre de chose qui habituellement aurait sacrément secoué ma participation au challenge, j’aurais pris du retard et finalement laissé tomber en tout ou partie. En pratique, cela ne s’est finalement pas passé comme ça.

C’est là qu’intervient la vrai victoire de ce challenge, l’organisation. Depuis que j’ai quitté le monde universitaire (tout cosy, rassurant et confortable) pour le monde du travail (les factures, les clients, les jours avec et les jours sans où il faut quand même sourire, les fiches de paie et les impôts), j’ai lutté pour trouver une organisation adéquate.

Siuloir Aisling - Planner, Cahier de tirages et planning - 31 jours de tarot - Bilan
Une bonne organisation, au delà de rendre productif, libère l’esprit.

On n’y pense peu quand, pendant des années on a utilisé avec succès le même système, mais trouver une méthode d’organisation qui nous correspond c’est compliqué. Alors certes, c’est comme le loto, certains y jouent une fois et gagnent le gros lot mais pour ma part, le processus de changement de système d’organisation a pris du temps (du stress, du boulot et pas mal de crash tests aussi). Finalement, j’ai trouvé grosso modo ce qui me convenait. En théorie. Le challenge 31 jours de tarot et ce mois de janvier chaotique m’ont permis de le tester, de le modifier, de le mettre à l’épreuve et de l’adopter.

Au final, ces 31 jours m’ont permis de mettre en place une organisation qui fonctionne, qui me convient et me permet d’être efficace. J’ai pu rectifier ce qui n’était pas 100% au point en cours de route et maintenant, j’ai la sensation qu’un poids énorme a été enlevé de mes épaules. Ça peut paraitre idiot, mais ça fait du bien !

J’ai mis en place un certains nombre de processus pour accompagner mes projets de façon plus efficace, testé et adopté des routines pour être plus productive et surtout, j’ai appris à être réaliste et indulgente avec moi-même. Je suis Vierge (ascendant Sagittaire pour les amateurs d’astrologie) et bien que l’astro ne soit pas mon point fort, je dois reconnaitre que je possède plusieurs des caractéristiques stéréotypiques de la vierge…

  • J’aime les listes, faire une liste pour moi, c’est le début de quelque chose, les fondations d’un projet, d’une journée, d’une idée.
  • Je suis perfectionniste. Au point de préférer abandonner un projet plutôt que de le faire mal. A partir du moment où quelque chose est important pour moi et si je doute ne serait-ce qu’un instant de ma capacité à le mener à bien, mes réflexes d’auto-sabotage se mettent en place. C’est un domaine sur lequel j’ai énormément travaillé ces 12 derniers mois 🙂
  • J’ai besoin d’organisation, d’anticiper mes projets pour arriver à les mener à bien. Si je n’ai pas cette vision globale à moyen terme, dur de me lancer dans quelque chose.
  • Si une idée me passe par la tête, je dois la noter. Et pour cela j’ai besoin de papier, la virtualisation ne me convient pas à ce niveau.
  • De la même façon, j’ai besoin de suivre l’avancée de mes tâches et projets avec des tableaux ou grilles de suivi.
  • J’ai tendance à surcharger mes « To Do Lists », à remplir mon planning de 7h à 22h. C’est totalement contre-productif, car je me décourage puisque c’est un rythme intenable. Cela pose aussi le problème de la priorisation des tâches et du retard qui s’accumule. 25 tâches sont forcément plus compliquées à réaliser que 5, plus difficile à trier par ordre d’importance. Par contre, je me suis rendue compte que j’ai détailler ce que j’ai à faire. Si j’ai 4 tirages à faire, cela fait 4 tâches mais je les détaillerai sur le principe : 1. Tirage A : choisir le jeu et allumer de l’encens 2. Tirage A : effectuer le tirage 3. Tirage A: taper le compte rendu 4. Tirage A : relire le compte-rendu 5. Tirage A : Envoyer le compte-rendu… etc
    C’est basique mais très satisfaisant de coché chaque tâche complétée. Et cela permet aussi d’éventuellement répartir les sous-tâches sur plusieurs jours (par exemple, je ne relis jamais un compte-rendu juste après l’avoir tapé, je laisse au moins une demi-journée passer).

Alors bien sûr, mis noir sur blanc, ça semble extrême. Tout est plus nuancé dans la vie et je m’adapte vite aux nouvelles situations et aux changements. Mais c’est en listant ces « défauts », ces « faiblesses » au début du challenge que j’ai pu travailler à créer une organisation qui les prenne en compte et qui les transforme en forces 🙂

Siuloir Aisling - Planner et système d'organisation 31 jours de tarot - Bilan
Aperçu de mon planner et du système d’organisation papier que j’utilise.

 Le challenge m’a permis de tester tout ça en temps réel, il m’a servi de brouillon pour ce que je voulais mettre en place, ce que j’ai mis en place, officiellement, depuis hier pour la chaine, le blog… etc

Et surtout, le fait de ranger, d’organiser et de faire de la place m’a permis de dégager à nouveau du temps pour des projets qui me tiennent à cœur:

  • Le Tarot des Yeux que je numérise dans le but de l’imprimer. Petit à petit, je prends mon temps mais j’avance doucement vers mon but.
  • Les tirages. Pendant environ 10 mois, j’ai totalement arrêté les tirages pour autrui à de très rares exception. Je refusais systématiquement ceux que l’on me demandait parce que je n’arrivais pas à les intégrer à mon quotidien par manque d’organisation. Je me sentais dépassé (et j’ai accumulé les tuiles informatiques aussi ^^) alors j’ai préféré mettre entre parenthèses. Je peux désormais les reprendre l’esprit tranquille et je teste même une formule un peu différente avec l’envoi des compte-rendus en version papier, à l’ancienne, par la poste 🙂
  • Un livre sur lequel je travaille depuis longtemps en dents de scie. J’espère le mener à bien d’ici 2017 et pourquoi, vous le proposer. Mon principal problème pour avancer efficacement était de définir des priorités de contenu. Problème quasiment résolu. Comme pour le Tarot des Yeux, cela ne se fera pas en quelques jours (même si finalement écrire est moins chronophage que cleaner des scans… :P).
  • Un site internet qui rassemble tout mon petit univers virtuel : ce blog, Tarot & Candles, des freebies, une newsletter et des nouveautés. Le projet avance bien et tout devrait être complètement en place d’ici l’été.

Alors forcément, pour en arriver là, j’ai abandonné d’autres projets qui au final étaient moins importants pour moi. C’est Imbolc ! Les énergies poussent au grand ménage, à faire du tri pour créer quelque chose de beau tout au long de l’année qui commence. Voilà. Tout ça, toute cette réflexion est partie d’un challenge, de la réussite de ce challenge, de quelque chose qui n’était pas gagné vu les circonstances mais qui a fonctionné.

Bilan de ce challenge : une organisation au poil, des projets triés et ordonnés et de belles découvertes francophones  !

Retrouvez les participations francophones ici :

Si vous avez ou souhaitez participer, pensez à m’envoyer vos liens, je mettrai l’article à jour et surtout, j’irai regarder/lire vos participations.

Siuloir Aisling - Planner, organisation et carte du fou- 31 jours de tarot - Bilan
Planner de taromancienne, il contient tout ce qui m’a permis de réussir le challenge et de traverser janvier. Et il est turquoise.

Pour un « petit » challenge, je trouve que le bilan est plutôt positif, si un autre challenge de ce type se présente, je me laisserai surement tenter ! Je vous souhaite une belle soirée et, selon mon nouveau calendrier, à la semaine prochaine pour un post sur Tarot&Candles et à la semaine suivante pour un billet ici 🙂

Publicités

Conseils en vrac pour survivre dans la blogo/vlogo éso-païenne

Le post de ce soir est dédié aux amis blogueurs et vlogueurs, païens, sorcières, tarotphiles et cartes-addictes, vous qui partagez votre passion à travers un blog, un site, une chaine ou une page facebook et qui parfois êtes sur le point de jeter l’éponge. Ce petit post est pour vous ❤️ (et pour les autres aussi !).

Quand on se lance dans un blog ou une chaine (ou tout autre média) surtout quand on y parle de choses comme la sorcellerie, le paganisme ou tout autre sujet lié aux croyances ou aux religions (au sens large) en général, on s’attend principalement à deux choses et on en espère deux autres. On s’attend soit à passer inaperçu, soit, à s’en prendre plein la poire pour pas un sous (« Vade retro satanas », « On devrait brûler les sorcières comme toi » ou encore « T’es fou/folle »). Au final, la réalité se rapproche plutôt de la première option, vous êtes un tout petit (petit, petit lol) poisson au milieu d’un océan numérique et par la magie du référencement, vous garderez votre anonymat quelques temps.

C’est amusant parce que ce qu’on espère en se lançant, c’est à la fois que les gens nous lisent et, parce que nous sommes des humains un peu tordus, que l’on ne nous remarque pas trop. Au final, si vous laissez quelques commentaires de ci, de là, vos voeux les plus chers sont réalisés : vous êtes à la fois lu et anonyme.

Là où ça se complique, c’est quand on commence à être lu par des personnes étrangères à notre cercles d’amis (soient-ils virtuels, les potos d’ailleurs). Par essence, internet fait qu’on ne maitrise pas qui nous lit/voit à moins d’avoir un blog/une chaine privé(e) (et donc moins de lecteurs). Et parmi ces gens, comme au sein de tout groupe humain, il y a des cons, des mal lunés, des gens qui pense tout mieux savoir que vous et aussi souvent, des gens avec lesquels les limites du net en matière de communication créent des quiproquos (ça c’est en général le cas le moins moche, il suffit de parler/d’expliquer pour remettre les choses à plat).

Et bien entendu, comme vous êtes sur le net, que vous avez décidé d’être un personnage (auteur/vlogueur) « public », une partie des gens charmants qui vous suivent vous utilisent comme punching ball. Ce soir, je vous propose quelques conseils, qui ne valent que ce qu’ils valent, mais qui vous aideront peut-être à relativiser 😉

  • Des cons, il y en a partout, c’est pas parce que nous sommes païens/sorciers/druides/buddhists/bruns/chauves/blacks/japonais/bac +30 que l’on échappe à la règle. Bienvenue dans le monde réel ! Maintenant que vous savez que le père Noël n’existe pas, je vous citerais mon papa qui me répète quotidiennement depuis 25ans « Aujourd’hui est une bonne journée, tu as trouvé plus con que toi ». Voyez le bon côté des choses, et laissez couler !
  • De même, et c’est surtout valable dans le monde de l’ésotérisme, certaines personnes vont vous sauter à la gorge parce que vous divulguez des « secrets ». Sachez que ces personnes ne sont jamais les grands maitres/sages qu’elles prétendent être (et qui eux, ont des choses bien plus importantes à penser), juste des gens aigris, assis devant leur ordinateur.
  • La communauté néo-païenne n’existe pas, pas en tant qu’entité unie en tout cas. C’est un ensemble de groupes de pensée, plus ou moins grands, plus ou moins d’accord entre eux qui en général, sont surtout d’accord pour dire qu’ils ne sont pas d’accord. Le truc chouette, c’est que cela crée un foisonnement d’idées, une émulation intellectuelle et spirituelle.
  • Les sujets qui touchent à la religion, aux croyances etc sont immatériels, intangibles et profondément personnels car il sont basés sur une perception individuelle qui ne peut pas être exactement la même d’un individu à l’autre. Les croyances des uns ne devraient pas remettre en cause celles des autres même si certains le pensent. Autrement dit, peut importe ce que l’on pense de vous, si on vous prend au sérieux ou non, ce qui compte c’est que vous viviez votre vie spirituelle de façon épanouie. Soyez heureux et f*ck les autres !
  • Vous allez recevoir, à un moment ou à un autre, un commentaire stupide et méchant et surtout, profondément non constructif, sur votre blog/chaine/page. Votre coupe de cheveux sera trop si, vous êtes moche, vous DEVEZ trouver Jesus…etc. Cela arrivera. Point. Préparez-vous, blindez-vous et optimisez vos trolls en monétisant vos vidéos ou votre blog. Autant qu’ils servent à quelque chose (même si, soyons honnête, ce sera surtout quelques centimes symboliques sur l’année :P). Surtout, n’oubliez pas que ces gens n’ont rien d’autre à faire que de vous critiquer. Pendant que vous vivez, eux non, ils attendent. Ne leur donnez pas plus d’importance qu’ils n’en méritent (soit quelques quart de dixième de centime).
  • Si les commentaires ou les messages désobligeants vous font mal, demandez à quelqu’un de faire un premier tri dedans pour vous. N’ayez aucun scrupule à supprimer un message ou un commentaire qui vous à blessé ou apporte dans votre vie une négativité que vous ne souhaitez pas. Ce n’est pas la fin du monde et franchement, cela vous fera du bien.
  • De la même façon, ne perdez pas votre temps avec les commentaires et messages passifs-agressifs. En droit, la tentative est punie au même titre que l’acte, sur le net, passif-agressif ou agressif, même punition, mettez tout à la poubelle.

Enfin, le meilleur conseil que je puisse vous donner c’est de faire ce que vous faites pour vous et non pour les autres/une reconnaissance quelconque. Faites-vous plaisir, ne gardez que le positif et le constructif. Une fois ce ménage fait, vous verrez qu’il reste plein de choses géniales, de gens supers, d’échanges passionnants et de belles rencontres. Et c’est la majorité. Ne laissez pas une minorité de crétins qui s’ennuient gâcher plein de beaux échanges. Voilà, c’est en vrac et perso, ça me va très bien comme ça 😉

Je vous fais plein de poutous. Aux trolls aussi. Et aux cons aussi, parce qu’on est tous le con de quelqu’un.

hug
Source : ? Si vous connaissez la source de ce gif, faites-le moi savoir que je puisse créditer son génie et faire un lien 😉

Calendrier païen 2015

Petite pause dans ma journée emails

Pendant mon absence, je n’ai pas pour autant chômé. Dans les prochains jours, plusieurs des articles que j’ai tapé seront mis en ligne à raison d’un ou deux par semaine. En attendant, je vous propose de découvrir l’un de mes petits projets de début d’année : un calendrier.

Cette année, plutôt que d’acheter un calendrier, j’ai choisi d’en créer un. Alors certes, il n’est pas « super design », mais il correspond bien à mes besoins. Il n’est pas bourré d’infos païennes, en fait, il contient juste les dates des sabbats, des pleines et des nouvelles lunes ainsi qu’une jolie citation chaque mois. Cela me laisse pas mal de place pour écrire et cela en fait un objet pratique (pour moi en tout cas) et il est relativement neutre.

Je vous propose de télécharger ce calendrier à imprimer au format pdf en cliquant sur le bouton ci-dessous. Janvier est passé et février presque terminé mais vous pourrez toujours l’utiliser de mars à décembre 🙂

telecharger calendrier païen

Voilà, j’espère que cela vous plaira/sera utile. N’hésitez pas à me dire ce que vous en penser dans les commentaires et quel est votre mois favori sur ce calendrier. Perso, j’ai une préférence pour novembre et avril ^_^

Concours Saveurs Durables : c’est bio, local, vegan et… les votes sont ouverts !

Facebook - votez pour moi !

Bonjour à tous, le post d’aujourd’hui n’a rien à voir avec la spiritualité, le paganisme ou la sorcellerie, promis, j’en ai quelques uns dans mes tiroirs pour la suite 😉

En ce moment se déroule un concours de cuisine vegan, locale et durable organisé par Saveurs Durables. Le but ? élaborer un dessert d’automne gourmand, vegan, sans chocolat ni café et surtout à base d’ingrédients bios et locaux.

Je participe à cette belle initiative avec mon autre blog, Tasse à Thé et une recette de fondants d’automne à la citrouille et aux marrons glacés et j’ai besoin de vous ! Oui, toi aussi là bas, au fond, qui te caches derrière ton écran, j’ai besoin de TOI !

L’un des finaliste sera en effet désigné par les votes du public (donc vous ^^) et, devinez quoi ? Ils viennent d’ouvrir et n’attendent que vous (et oui, toi aussi, au fond à gauche, toi aussi !). Alors, je ne vais pas vous mentir, le top, c’est quand même que vous votiez pour ma recette de Fondants d’Automne Citrouille-Marrons, ce serait vachement sympa ! Mais en même temps, si vous avez un coup de cœur pour une autre des merveilleuses douceurs proposées (et il y en a… miam !), je ne vous en voudrais pas, le but c’est quand même d’alimenter ce beau projet !

Et si au passage, ma recette est sélectionnée pour aller en finale, tant mieux !
Alors à vous de jouer et surtout, de voter !!! ❤

=> VOTEZ ICI ! <=

Découvrez ma recette sur Tasse à Thé
=> FONDANTS D’AUTOMNE CITROUILLE-MARRONS <=

Facebook - votez pour moi !

Un grand merci d’avance à tous ceux et toutes celles qui voteront pour mes petits fondants ! et surtout, quelle que soit votre recette favorite, pensez à diffuser ce concours autour de vous ! ❤

Tasséomancie

J’ai rédigé un article sur la tasséomancie en tant que guest-blogger pour le blog Mon Étrange Vie. Si ça vous tente, pour y jeter un oeil, cliquez sur l’image 🙂

tasséo